• Anthony Dernicourt

Yosemite (2/16)

#californie2018 #yosemite #nationalpark #nature #usa #california

California 2018 : 16 jours au Golden State

Avec Shaya

Le lendemain de notre arrivée sur le sol américain, nous nous sommes réveillés tôt, à 6h du matin, ainf de nous rendre au parc national de Yosemite. En effet, j’avais lu un peu partout qu’il valait mieux arriver tôt à Yosemite pour éviter un trop fort trafic. Souffrant du Jetlag, nous n’avons pas très bien dormi et nous sommes même réveillés plus tôt que prévu.


Après un petit arrêt au Walmart pour s’acheter de quoi survivre au cours de notre journée de marche, nous avons repris la route vers Yosemite National park, que nous avons rejoint 2h30 plus tard.

On the road!


Il est déjà 9h lorsque nous arrivons à l’entrée du parc national et la circulation est encore bien fluide. Après s’être acquittés d’un droit d’entrée de 35$ par véhicule, nous donnant accès au parc national sur une période de 7 jours, nous avons pu pénétrer dans l’enceinte du parc, dans lequel nous avons encore du rouler une petite demi-heure avant de rejoindre notre premier stop : Tunnel View.


Tunnel View est un petit arrêt où l’on peut se stationner avec sa voiture et profiter d’une première vue sur Yosemite. On peut y observer à la fois El Capitan et au loin le Half Dome (deux énormes blocs de granit) ainsi que les Yosemite Falls. Le paysage observé depuis Tunnel View est une parfaite introduction au parc national !

Premier « Wouaw » à Tunnel View !


Nous avons ensuite repris la voiture en direction de la cascade Bridalveil Fall, le voile de la mariée. Sur le parking à proximité de la cascade se trouvent des toilettes. Evitez-les et préférez les toilettes du Half Dome Village ou du Visitor Center car elles étaient vraiment dans un état lamentable. La cascade Bridalveil Fall n’est pas la star de Yosemite mais vaut tout de même le détour.

Bridalveil, la discrète derrière les Yosemite Falls


Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le Visitor Center où nous nous sommes garés à proximité, sur un vaste parking. A savoir qu’une fois le droit d’entrée obligatoire payé, tous les parkings sont gratuits dans le parc national. Une fois notre véhicule stationné, nous avons utilisé le réseau de navettes gratuites permettant de se déplacer dans le par cet de rejoindre une bonne partie des points de départ des trails.


Nous avons d’abord fait un tour dans le Visitor Center où se trouvent des restaurants/cafétérias, des boutiques souvenirs, toilettes, etc… Ensuite, nous avons pris une navette vers les Yosemite Falls. Une fois arrivés, nous nous sommes d’abord un peu baladés dans le cœur de la vallée, en admirant les Yosemites Falls depuis le bas, avant de prendre la direction du trail de l’Upperfall.

Yosemite Falls vues depuis le bas de la vallée


Ce trail aura été très intense. Nous avons marché pendant 6h pour rejoindre le sommet de l’Upperfall et pour ensuite revenir sur nos pas. Le sentier n’est pas un sentier facile à pratiquer, je recommande du coup de s’armer de bonnes chaussures et de beaucoup d’eau ! Nous avions commis l’erreur de ne nous munir que de deux petites bouteilles d’eau de 50cl. Nous avons finis assoiffés à la fin du trail ! C’est aussi un trail que je ne recommanderais qu’à moitié. La première partie (jusqu’à l’arrivée au bas des chutes de l’Upper Fall) vaut vraiment le coup avec d’époustouflants paysages, mais la seconde section est la plus difficile et la vue finale au sommet de l’Upperfall n’est pas la vue la plus impressionnante du parc national. Avec un sentier difficilement praticable (fort incliné et fortement glissant dans la redescente) et avec le peu d’eau que nous avions sur nous, l’expérience fut fort intense et nous sommes redescendus dans le bas de la vallée exténués vers 15h30.

Trek de la mort !

Avec une vue qui en vaut toutefois le coup… En première partie !


Nous sommes ensuite allés nous restaurer dans un des restaurants du Half Dome Village en prenant un long moment pour souffler avant de se rediriger déjà vers la voiture.


Yosemite fut pour nous une expérience assez intense. Nous n’y étions pas assez bien préparés et sur le moment ce fut assez dur. Mais le parc national est sublime et je recommande fortement sa visite mais en se préparant bien et en choisissant les bons trails !

Il était déjà 16h et l’heure pour nous de déjà reprendre la route. En effet, nous avions encore un trajet de 4h devant nous afin de rejoindre l’aéroport SFO pour y rendre notre voiture de location. La suite du séjour, nous avions prévu de la faire grâce aux transports en commun.


Remerciant le Cruise Control sur notre Ford, nous sommes arrivés à temps à l’aéroport, tout en effectuant un arrêt KFC le long de la route. C’était notre premier Fast Food aux States et ce KFC n’était pas terrible. J’ai eu du mal à digérer mon plat mais cela ne nous a pas empêché d’arriver dans les temps au centre de location de voitures.

Première crasse du séjour !


Nous avons alors rendu notre Ford et avons pris le BART (Bay Area Rapid Transit, l’un des réseaux de transports en commun de la baie de San Francisco) en direction de notre hôtel. Nous avions un BART direct jusqu’à notre arrêt, Civic Center, où se situait notre hôtel.


Nous sommes arrivés bien fatigués vers 22h30 au Minna Hotel, où nous allions résider pour les quatre prochains jours. L’hôtel est situé près du Civic Center et c’est un quartier que je déconseille. Notre arrivée a été marquée par une forte présence de sans-abris. J’avais toujours entendu dire qu’à Los Angeles il y avait une forte population de sans-abris mais je ne savais pas que c’était le cas également à SF. Notre hôtel était en plein cœur du quartier des sans-abris.


Excepté cela, notre hôtel était tout ce qu’il y avait de convenable et semblait bien sécurisé. Une fois le check-in effectué, nous sommes allés dans notre chambre. En défaisant sa valise, Shaya a remarqué qu’il lui manquait l’un de ses sacs contenant ses produits de beauté, médicaments et lunettes. Elle avait laissé celui-ci dans la voiture ! Après deux tentatives de coups de fils à Hertz et après avoir compléter divers formulaires en ligne sur le net sans avoir de retour, nous avons pris la décision que le lendemain nous irions tenter de récupérer directement le sac au centre de location, juste après notre visite de California’s Great America et de son Railblazer, sa toute nouvelle attraction qui tardait à ouvrir….

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc