• Anthony Dernicourt

Puerto del Carmen (2/5)

Mis à jour : 29 déc. 2020

#lanzarote2020 #lanzarote #spain #puertodelcarmen #beach #playablanca #canaryislands

Lanzarote 2020 : Aventures sur l'île aux volcans

Avec Nathalie

Après 4 heures de vol, Nathalie et moi avons pu apercevoir l'île de Lanzarote à travers notre hublot. Lanzarote, qui est l'une des sept îles Canaries, est celle située le plus à l'est, au nord de l'île de Fuerteventura.


Lanzarote est principalement une île volcanique. Les volcans et anciennes coulées de lave en dominent le paysage. C'est une île dotée de peu de végétation et cela pouvait déjà s'observer depuis le hublot de notre fenêtre. Au loin, la ville d'Arrecife et la station balnéaire de Puerto del Carmen, où nous séjournerions, étaient déjà visibles.

Lanzarote au loin


Une fois atterris, nous avons rejoint le bâtiment principal de l'aéroport Cezar Manrique (dont le nom est dédié à un peintre, architecte et sculpteur originaire de l'île de Lanzarote). Nous n'avons pas été réellement contrôlés une fois arrivés à la douane : nous avons seulement du présenter le QR-code de notre formulaire de voyage espagnol. Le résultat du test PCR Covid-19 que nous avions effectué avant notre départ ne nous a pas été réclamé (même si celui-ci était obligatoire).

Regardez comme elle est contente (et bien habillée !)


Nous nous sommes ensuite dirigés vers les bureaux de location de voitures, situé à côté de la zone de réception de bagages. Il y avaient des bureaux de part et d'autre (un côté donnant sur la zone de bagages, l'autre sur le hall des arrivées). Après avoir poireauté inutilement 5 minutes, l'employé du bureau Goldcar nous a demandé de faire le tour pour venir du côté du hall des arrivées.


Nous avions réservé la voiture de location sur internet pour seulement une cinquantaine d'euros pour 4 jours avec conducteur supplémentaire et assurance complète. Néanmoins, nous avons du rajouter 25€ de taxes. Nous aurions préféré que ce montant total nous soit dès le départ communiqué et non pas après avoir réservé. Cela restait plus que démocratique mais c'est quand même une mauvaise surprise. Le client juste devant nous dans la file s'en est d'ailleurs insurgé et nous a fait perdre un temps fou, alors que nous étions déjà en fin d'après-midi et que nous avions hâte de profiter des derniers rayons de soleil et des 20 degrés qui s'offraient à nous.


Une fois la voiture payée et les clés récupérées, nous nous sommes dirigés vers le parking des voitures de location, juste en face du hall des arrivées. Nous avions loué une Volkswagen Polo. La voiture était partiellement endommagée mais cela était indiqué dans l'état des lieux. De toute façon, nous avions une assurance omnium.

Notre bolide pour le séjour !


Nathalie a dès lors pris le volant et nous nous sommes mis en route vers Puerto del Carmen afin de rejoindre notre logement pour ces 4 jours à venir : un appartement réservé via Booking.


Puerto del Carmen n'est qu'à dix minutes en voiture de l'aéroport, ce qui est assez pratique. Nous avons donc rapidement rejoint notre appartement. En chemin, nous avons déjà pu observer les beaux paysages de l'île : fonds montagneux, sol très rocheux, quelques palmiers pour apporter une touche de verdure, et de belles couleurs dans le ciel en cette fin d'après-midi.

Des palmiers, la mer et le soleil, c'est bon, ça sent les vacances !


Une fois arrivés, et après s'être trompés d'appartement (Google Maps ne nous ayant pas bien dirigés), nous sommes arrivés au Rosamar Apartamentos où nous séjournerions. Un parking gratuit public se trouvait devant les appartements. Nous avons payé 97€ pour trois nuits pour deux personnes, ce qui est plus que raisonnable ! La réception était déjà fermée (elle fermait à 17h, ce que je trouve relativement tôt). Nous avons donc récupéré nos clefs dans un petit boitier avec code (qui nous avait été transmis par mail).

Bienvenida!


Ravis d'être enfin arrivés, nous sommes passés devant la petite piscine commune des appartements et avons pris possession de notre logement, situé à l'étage avec un balcon donnant vue sur le joli coucher de soleil.

Home Sweet Home


Nathalie a alors pris une douche rapide dans la salle de bains qui était équipée de serviettes (changées quotidiennement), d'un sèche-cheveux et de savons. Nous nous sommes installés et nous sommes tous deux apprêtés pour la soirée que nous allions passer à Puerto del Carmen.


Alors que le soleil venait de se coucher, Nathalie et moi sommes partis en direction de la plage, située à seulement 300 mètres de l'appartement. Dans la rue, nous avons constaté que les gens portaient tous le masque et nous en avons donc fait de même. Une fois arrivés devant la plage, nous avons marché le long de celle-ci, observant les belles couleurs de fin de journée et la tombée de la nuit. Quel plaisir de se retrouver au bord de la mer en plein mois de novembre !

La nuit tombait très vite déjà !


Après avoir escaladé quelques rochers, nous sommes revenus sur la rue principale qui longe la côte : l'Avenida de las Playas (ou en français l'Avenue des plages). C'est le long de cette avenue que se trouvent les bars, restaurants et boutiques souvenirs de Puerto del Carmen. C'est aussi l'endroit idéal pour sortir en soirée !

Nightlife in Puerto del Carmen


Nous avons marché un peu le long de l'Avenida de las Playas avant de nous mettre en quête d'un restaurant. Nathalie a regardé sur TripAdvisor et sur Google quelles étaient les bonnes adresses de la ville. Notre choix s'est porté sur le restaurant Terraza Playa, un tout petit restaurant avec comme son nom l'indique une terrasse qui donne vue sur la mer.


Le restaurant en question n'est pas très luxueux et fait même fort restaurant à touristes. Néanmoins, le cadre nous plaisait bien et nous n'avions pas vraiment la motivation de chercher plus loin. Nous avons pris un pichet de Sangria en apéritif. Nous étions tous deux ravis de pouvoir enfin retourner au restaurant après déjà plus d'un mois de fermeture en Belgique et qui plus est face à la mer !

C'est pas tout mais moi j'ai faim là !


En entrée, Nathalie a commandé des croquettes au fromage. De mon côté, je me suis laissé tenter par les très bonnes Pommes de terres des Canaries avec sauces Mojo. Il s'agit de pommes de terres dans leur peau cuites et bien salées, accompagnées de deux sauces appelées sauces Mojo. L'une est verte, l'autre est rouge. Ce sont des sauces typiques des Canaries faites à partir de poivrons locaux. Certaines d'entre elles peuvent se révéler piquantes mais ce ne fut pas le cas pour les deux sauces que j'avais reçu. C'était très bon et à vrai dire, Nathalie aurait préféré avoir commandé la même chose. Ses croquettes étaient moins bonnes, il s'agissait de croquettes congelées (et pas assez cuites).

Les fameux Canarian Potatoes et leur sauce Mojo !


En plat principal, j'ai opté pour une simple escalope de poulet, peu inspiré par le menu tandis que Nathalie a choisi une sole grillée. Elle a bien aimé son poisson. Idem pour moi et mon escalope.


Nous n'avons pas pris de dessert et avons rapidement demandé l'addition. C'était copieux mais pas si délicieux que ça. Pas de mauvaise surprise, mais une carte assez touristique, il faut l'avouer. Ce que j'ai surtout retenu de ce repas, c'est la vue et les pommes de terres des Canaries et leur sauce Mojo.


Nous nous sommes ensuite dirigés, le ventre bien rempli vers un bar, le bar La Ola Lanzarote, situé lui aussi face à la mer. Le bar est joli, avec une grande terrasse et même une petite piscine ! Il y a également un accès direct sur une petite plage privée depuis le bar. Nous y avons pris un cocktail, un Apérol Spritz, savourant le début de nos vacances.

Le Café qui vous dit Bonjour, le Café La Ola !


Après avoir pris ce premier cocktail, nous nous sommes décidés à changer d'environnement et nous sommes mis en quête d'un endroit plus festif, avec plus d'ambiance et de la musique. Nous nous sommes naïvement fait accostés devant un pub irlandais. Il faut savoir qu'à Puerto Del Carmen, qui est une ville extrêmement touristique de base (mais bien calme en période Covid-19), tout est tourné autour du tourisme et que donc beaucoup d'établissements sont faits pour les touristes. Beaucoup de serveurs à l'entrée des bars et restaurants essaient de vous y attirer.


N'ayant rien à perdre, nous nous sommes laissés tenter par le Mulligan's II Irish Bar, un Irish Pub situé le long de l'Avenida de las Playas. Une fois à l'intérieur, où le cadre est assez sympathique, nous avons constaté que l'endroit était quasiment désert. Mais on nous avait promis une soirée karaoké d'ici une trentaine de minutes. Le pub offrait 4 shits pour 10 euros. D'une façon générale, les prix étaient très démocratiques. Il n'en fallait pas plus pour que nous nous mettions dans l'ambiance et qu'après un temps, nous nous mettions à chanter au karaoké et à sympathiser avec les serveurs. Nous avons pu nous amuser grandement dans ce pub. Si vous cherchez un endroit où faire la fête à Lanzarote en cette période (où toutes les boîtes sont fermées), le Mulligan's II Irish Bar est une très bonne adresse.


A 1 heure du matin, le pub a fermé et nous sommes rentrés à notre appartement, après avoir papoté un peu dans la rue avec des gens avec qui nous avions fait connaissance, avant d'aller dormir pour être en forme pour notre première journée d'exploration de l'île qui nous attendait le lendemain.


Découvrez la suite de nos aventures à Lanzarote en cliquant ici !

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc