• Anthony Dernicourt

Parc Disneyland - jour 2 (3/4)

Mis à jour : oct. 17

#disneylandparis2019 #disneylandparis #parcdisneyland #disney #themepark #france

Disneyland Paris 2019 : Séjour en famille

Avec Shaya

Après avoir fait une petite pause à notre hôtel, Shaya et moi sommes repartis en direction du Parc Disneyland tandis que nos parents restaient encore un peu se reposer dans la chambre.


La pluie avait cessé et un grand soleil nous attendait pour cette fin d'après-midi. Après avoir contourné le lac Disney et traversé le Disney Village, nous sommes vite arrivés sur Main Street USA.


Nous avons commencé cette fin d'après-midi à admirer le château de la Belle au bois dormant. Nous y avons fait une petite séance photo tranquillement, sans trop de monde pour envahir nos clichés.

Back to the Magic!


Puis, nous sommes partis en direction de Frontierland afin de faire un tour de notre attraction préférée à Disneyland Paris : Phantom Manor. Seulement 5 minutes d'attente pour ce dark ride récemment rénové. Un pur régal pour les yeux et les oreilles !

Reveneez, reveneez, vous venez à peine d'arriver !


Ensuite, nous avons vu sur l'application de Disneyland Paris (très pratique pour les temps d'attente dans les parcs), qu'il n'y avait que 25 minutes d'attente pour Meet Mickey, la rencontre avec Mickey Mouse à Fantasyland. Nous n'avions pour l'instant pas encore rencontré de personnages lors de notre séjour. C'était l'occasion de se rattraper.


Après avoir attendu une bonne vingtaine de minutes dans une grande salle avec un grand écran qui diffuse des courts-métrages de la souris, nous avons été invités par un Cast Member à pénétrer dans une chambre où nous attendait Mickey. La file d'attente et la chambre sont joliment thématisés avec des références à Mickey en tant que magicien.


La rencontre avec Mickey Mouse était très chouette. Je ne peux que vous conseiller d'interagir avec les personnages, ça rend la rencontre beaucoup plus amusante. Mickey semblait intrigué par mes oreilles Simba que je portais sur la tête. Je me suis amusé à faire un petit rugissement et Mickey en a eu très peur et est allé se réfugier derrière ma soeur. C'est ce genre de petites interactions qui rend la rencontre encore plus magique. Dès lors, n'hésitez pas, surtout que les personnages essayeront toujours d'interagir avec vous également. C'est plus simple pour les face characters, les personnages à visage découvert, que pour les autres. Mais c'est toujours possible et très amusant !

Petit instant avec le maître de cérémonie


Ravis de notre rencontre avec Mickey, nous sommes ensuite allés rendre visite à Alice en arpentant son labyrinthe, l'Alice's Curious Labyrinth. L'attraction est un réel labyrinthe avec néanmoins un certain sens général de circulation (même s'il y a plusieurs cul-de-sacs). Dans le labyrinthe, les visiteurs sont amenés à rencontrer de nombreux personnages et scènes du film d'animation. C'est un chouette endroit, avec une agréable atmosphère (renforcée par la bande son du film), et un très bon spot photo, notamment au sommet du château de la Reine de Coeur, l'apothéose de la visite. Shaya et moi avons vraiment pris notre temps dans le labyrinthe et nous sommes vraiment bien amusés.

On n'a toujours pas trouvé le Lapin Blanc...


Pour plus de sensations, nous sommes ensuite retournés faire un tour de Star Wars HyperSpace Mountain qui n'affichait qu'une dizaine de minutes d'attente. Nous l'avons fait au dernier rang cette fois-ci et avons encore plus apprécié que la veille. Ici aussi, la bande son joue énormément sur l'expérience globale.


Juste à côté de Star Wars HyperSpace Mountain se trouve une rencontre d'un tout autre type : la rencontre avec Dark Vador. Enchantés de notre rencontre avec Mickey Mouse, nous avions envie de tenter le coup avec un autre personnage, et pas des moindres !


Nous n'avons attendu que 15 minutes avant de pouvoir entrer dans le bâtiment dans lequel se trouve Dark Vador. Une Cast Member peu commode et très sèche (jouant à fond son rôle !), nous a froidement accueilli, nous a demandé si nous voulions rencontrer Vador en français ou en anglais et nous a invités à attendre. Le Seigneur Vador est alors venu nous accueillir en personne. Il était très grand et très imposant. Shaya et moi ne faisions pas les fiers, loin de là !


Dark Vador nous a invités à venir dans une salle et celui-ci s'est alors adressé d'abord à ma soeur en l'accusant d'espionne. Elle était très intimidée. Elle a nié être une espionne tandis qu'en jouant le jeu, je l'accusais ouvertement de l'être ! Vador s'est alors tourné vers moi et a dit sentir la Force en moi, que j'avais beaucoup de potentiel et que je devais rejoindre le côté obscur de la Force. Puis, petite séance photo avant de quitter le Seigneur Vador.


Nous avons adoré cette rencontre. C'était quelque chose ! Très impressionnant. Le personnage joue son rôle à fond, les effets de voix et respirations impressionnent et même les Cast Members sont froids et sévères. Nous n'avions jamais fait cette expérience et nous ne regrettons pas de l'avoir découverte.

Que la Force soit avec nous !


A la sortie de la rencontre, nous avons pu observer les photos que la photographe Disney avait prise de nous lors de la rencontre. Nous avions aussi pu donner nos GSM à la photographe lors de la rencontre, qui avait fait quelques photos de nous avec. Mais les photos faites avec l'appareil de la photographe rendaient vraiment mieux !


Nous avons alors demandé au Cast Member du point photo le tarif pour les photos. Il nous a dit que ce serait 15€ pour l'ensemble des photos, et que ça inclurait également toutes les photos que nous prendrions au cours de la journée. Ce tarif me semblait fort bas car de mémoire le PhotoPass coûtait plus de 70€. Mais le Cast Member nous a certifié que ce n'était que 15€. Nous n'avons donc pas hésité et avons payé les 15€. Néanmoins, le Cast Member a alors eu un doute et est allé voir son responsable. Celui-ci lui a alors informé qu'il s'était trompé et que pour 15€ nous n'avions droit qu'à... une seule photo ! Pour compenser son erreur, le Cast Member nous a quand même offert non pas une mais toutes les photos de notre rencontre avec Dark Vador. Celles-ci devraient alors apparaître dans l'application PhotoPass (qui curieusement à l'inverse des parcs américains est dinstincte de l'application des parcs) dans les 30 minutes.


Très contents de ce geste commercial, et ravis d'avoir eu nos photos avec Dark Vador, nous avons rejoint nos parents devant le château de la Belle au bois dormant afin de se rendre ensemble au Plaza Gardens Restaurant. Nous y avions une réservation pour 19h.


Le Plaza Gardens Restaurant, situé près du château, au bout de Main Street USA, est un restaurant de type buffet avec cuisine traditionnelle/internationale. Nous y avions déjà mangé à plusieurs reprises lors de précédents séjours et c'est un restaurant que nous aimons beaucoup.


Nous y avons mangé de tout et avons bien pris le temps d'en profiter. Le buffet nous a coûté 35€ chacun avec une boisson incluse dans le prix.

Petit tour d'assiette de desserts


Après avoir mangé, nous sommes allés nous balader dans Discoveryland afin de digérer tranquillement. Nous avons été faire un tour des Mystère du Nautilus, une petite attraction qui se fait à pied et qui nous invite à découvrir le Nautilus, le sous-marin du Capitaine Némo.


Puis, nous sommes allés faire un tour de Star Tours, l'Aventure continue, l'attraction simulateur dédiée à la saga Star Wars.


La file d'attente, joliment thématisée, était quasiment déserte et nous avons pu rapidement prendre place dans l'un des Star Speeders qui allaient nous emmener aux confins de l'univers, avec C3PO comme pilote.


L'attraction simulateur, en 3D, est aléatoire : elle propose à chaque tour une expérience différente avec une combinaison de plusieurs scénarios. Au début de l'expérience, on nous annonce qu'un espion est présent à bord. Il s'agissait de Shaya ! Lors de mon séjour à Tokyo Disneyland quelques mois auparavant, c'était mon amie Liesbeth qui était l'espionne ! Décidément ! Ça nous a bien fait rire.


L'attraction remue beaucoup et peut rendre nauséeux mais si on se prend au jeu, ça passe plutôt bien. Avant, j'étais plus rapidement nauséeux dans Star Tours qu'aujourd'hui, depuis que j'ai découvert la saga cinématographique en fait. Shaya a elle aussi été très surprise de l'expérience et en est ressortie conquise (alors qu'avant, nous n'étions ni elle ni moi grands fans de l'attraction). Mi-figue mi-raisin pour ma mère et son compagnon, qui ont bien aimé mais sans plus, tous deux étant totalement hermétiques à l'univers Star Wars.


Nous avons alors enchaîné les sensations fortes avec un tour de Big Thunder Mountain dans une nuit tombante. C'est une expérience toute autre que de plein jour et l'attraction, qui a eu l'occasion de chauffer au cours de la journée, s'en montre encore plus intense. Qui-plus-est, à cette heure tardive le temps d'attente est bien moindre pour cette attraction extrêmement populaire. Nos parents ont adoré faire l'attraction de nuit !


Toujours dans le créneau des sensations fortes, nous nous sommes alors rendus à Indiana Jones et le Temple du Péril, une montagne russe dotée d'une inversion (un looping très bien caché) sur le thème de l'aventurier Indiana Jones, à bord de véhicules similaires à ceux des mines du 2ème film de la saga.


Ici encore, aucune file d'attente. La file se fait aux pieds d'un temple asiatique abandonné et entouré de structures d'échafaudages. Après être passés devant le camping où réside Indy, nous sommes invités à pénétrer dans le temple (d'où les gens peuvent voir subtilement le Looping). Il y a quelques années, Shaya et moi avions emmenés mon père sur cette attraction sans lui dire qu'il y avait une inversion le long du parcours. Celle-ci n'étant pas vraiment visible si l'on n'y prête pas attention, la surprise fut complète pour mon père, qui nous a détestés pour lui avoir fait cette farce. Cela nous a encore bien fait rire en se remémorant cette anecdote juste avant de monter à bord de l'attraction.


Indiana Jones et le Temple du Péril est une montagne russe assez simple avec un lift, un virage en hauteur, une première drop, nouveau virage, nouvelle drop, section de freins, puis le looping bien caché et une succession de virages avant de revenir en gare. Pas très confortable non plus comme attraction. C'est vraiment une expérience très moyenne. On apprécie, mais sans plus. Même verdict pour les parents, qui ont trouvé cela un brin violent...


Le soleil étant complètement tombé, le spectacle nocturne Illuminations n'allait pas tarder à commencer. Nous nous sommes donc redirigés vers le château où se déroule le spectacle, non sans encombres puisque de nombreuses allées sont barricadées pour le bon déroulement du show.


Après s'être fait refuser l'accès à plusieurs allées, nous nous sommes retrouvés devant la Cabane des Robinsons qui était encore ouverte. N'ayant jamais fait cette attraction de nuit, Shaya et moi sommes partis à l'ascension de l'arbre dans lequel se trouve la cabane. Nos parents, fatigués, ont passé leur tour.


La Cabane des Robinsons est une attraction qui s'effectue à pied et où l'on visite le lieu de vie de naufragés qui ont récupéré les restes de leur navire pour en faire un logement dans les arbres. C'est une attraction sans prétention qui s'effectue assez rapidement mais qui offre de nombreux détails à observer. De nuit, la Cabane est désertée des autres visiteurs et a un charme particulier, un peu comme Jungle Cruise de nuit à vrai dire.


Après ce rapide crochet chez les Robinsons, nous avons retrouvé nos parents et sommes allés ensemble assister au spectacle Illuminations, un spectacle nocturne de projections, jeux de fontaines et feux d'artifices qui met en scène Mickey Mouse. Sans réelle cohérence scénographique (contrairement à son prédécesseur Dreams!), le spectacle montre de nombreuses scènes évoquant des films Disney, avec notamment la présence de beaucoup de nouvelles franchises comme les films Pixar, Pirates des Caraïbes ou encore Star Wars.


Le problème de ce spectacle, c'est qu'il commence très bien avec Mickey, une bande-son tirée de Cendrillon, et deux scènes de classiques Disney (La Petite Sirène et le Roi Lion). Puis on tombe dans une publicité géante du portfolio Disney sans cohérence. Le summum est le passage sur le film live Beauty and the Beast (qui n'arrive même pas à la cheville du film d'animation). Qui préférerait la version live que la version animée ? Personne je crois, c'est juste un placement de produit géant pour l'une de leurs dernières créations. Création qui date d'ailleurs de 2017 et qui aujourd'hui fait déjà datée, alors que le film d'animation est intemporel. Dommage...


Nos parents, qui n'avaient jamais vu Dreams!, on tété très impressionnés par le spectacle nocturne, surtout notre mère. Shaya et moi avons certes apprécié, mais moins que Dreams! quand même.


Le spectacle marquant la fin de la journée (et la fermeture du parc), nous avons donc quitté Main Street USA pour rejoindre le Newport Bay Club où nous avons encore profité du bar de l'hôtel, Captain's Quarters. Nous avons fait un débriefing de la journée, avant d'aller nous coucher. Le lendemain, ce serait déjà notre dernier jour au Royaume de la magie...

Fin de journée paisible dans nos quartiers !

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc