• Anthony Dernicourt

Lanzarote 2020 : Introduction (1/5)

#lanzarote2020 #lanzarote #canaryislands #spain #island #roadtrip #trekking #introduction

Lanzarote 2020 : Aventures sur l'île aux volcans

Avec Nathalie

Bienvenue à tous dans ce nouveau Trip Report dédié à notre découverte de Lanzarote, l'une des sept îles Canaries. Ce séjour s'est effectué entre novembre en décembre 2020, en pleine pandémie Covid-19.


Lors d'une année particulière où voyager devenait difficile, d'importantes restrictions au cours de l'automne m'ont amenées à envisager d'effectuer un séjour à l'étranger où la situation liée à la pandémie serait moins mauvaise. Après avoir regardé pour plusieurs destinations pour un prix abordable, mon choix s'est porté sur les îles Canaries. En effet, celles-ci étaient parmi les très rares destinations qui n'étaient pas considérées comme zone rouge (sauf l'île de Ténérife). Cela signifiait que pour nous y rendre, il allait y avoir des restrictions (en l'occurrence un test PCR négatif à fournir à l'entrée du territoire), mais pas de restrictions une fois revenu dans notre pays.


De plus, aux Canaries (excepté Ténérife), pas de couvre-feu, bars et restaurants ouverts, coiffeurs, piscines, salles de sports ouverts également. Dès lors, très peu de restrictions de voyage sur place. Excepté le port du masque dans les espaces publics (incluant également les rues). Néanmoins, la situation a entretemps évolué. C'est pour cela qu'il vaut mieux effectuer des voyages last-minute pour éviter un rapide changement de réglementation dans la destination de votre choix.


Après un rapide coup d'oeil sur le comparateur de vols Google Flights, j'ai réussi à trouver des vols aller/retour avec Ryanair plus qu'abordables pour l'île de Lanzarote pour 69€ seulement. N'ayant jamais visité cette île des Canaries, la décision fut actée. J'en ai rapidement parlé à Nathalie (si vous voulez en savoir plus sur nous, je vous invite à consulter la section La Team) qui était elle aussi partante ! C'est donc 4 jours en avance que nous avons réservé notre billet d'avion pour les Canaries !


Nous devions fournir un test PCR (un test de dépistage de la Covid-19) négatif effectué il y a moins de 72 heures lors de l'arrivée sur le territoire espagnol. Nous devions également fournir ce test lors de notre check-in dans notre logement. Raison pour laquelle il est important de bien déterminer son timing au moment de faire le test : pas trop tôt pour qu'il soit dans la fourchette des 72 heures lors de votre arrivée mais pas trop tard non plus pour en avoir les résultats dans les temps ! Autre élément important, choisissez donc bien le centre dans lequel vous comptez vous faire dépister : certains centres ne fournissent pas des tests valides pour partir à l'étranger. L'idéal est soit de passer par un centre de dépistage à un aéroport (ce que j'ai fait en me rendant au centre de dépistage de l'aéroport de Bruxelles Zaventem), soit par un hôpital avec prescription de votre médecin qui autorise des tests voyages (ce que Nathalie a fait à l'hôpital d'Ottignies). La seconde option sera moins onéreuse que la première.


Nous avons donc attendu d'obtenir les résultats de nos tests avant de réserver le reste, c'est-à-dire notre logement et notre location de voiture. Nous ne sommes jamais assez trop prudents ! Une fois nos résultats obtenus (la veille du départ), nous avons réservé un appartement via Booking et une voiture de location via Goldcar. Dans les deux cas, c'était très abordable. La baisse drastique du tourisme dans la région a du avoir un impact sur les prix pratiqués.


C'est donc le samedi 28 novembre que nous sommes partis depuis Bruxelles en direction de l'aéroport de Bruxelles-Charleroi pour prendre notre vol en direction de Lanzarote. Nous avions prévu d'y aller en voiture et de laisser celle-ci sur un parking privé en dehors de l'aéroport (il y a de nombreuses options du genre avec navettes permettant ensuite de relier le parking, souvent dans un zoning, à l'aéroport). C'est beaucoup moins cher que le parking officiel de l'aéroport et pas tellement plus contraignant.

En route vers Lanzarote !


Une fois la voiture stationnée, la navette du parking nous a donc déposée devant l'aéroport qui était très peu fréquenté. Nous sommes entrés sans contrôle dans l'aéroport même si certains passagers se faisaient tout de même contrôler leurs sacs et leur température aléatoirement. Puis, nous avons passé le contrôle de sécurité et sommes allés attendre notre vol.

Ça faisait trèèèès longtemps que nous n'étions plus venus ici !


Lors de l'appel pour l'embarquement, nous nous sommes fait contrôler nos billets d'avions, cartes d'identité mais également QR-code pour le formulaire de voyage espagnol qu'il est obligatoire de compléter avant de se rendre dans le pays (conséquences de la Covid-19). Il faut donc compléter celui-ci sur internet, sur un site du gouvernement, et en retour vous obtiendrez un QR-code à présenter à l'aéroport de départ mais également à l'arrivée. Nathalie s'est aussi faite contrôler son test PCR alors que moi non. Nous nous sommes alors installés dans notre avion pour environ 4 heures de vol pour Lanzarote.

Bye bye Covid et hiver !


Notre programme était assez chargé pour les 4 jours que nous allions passer aux Canaries :


Samedi 28 novembre : Puerto del Carmen

Dimanche 29 novembre : Nord de Lanzarote et Playa Blanca

Lundi 30 novembre : Sud de Lanzarote et Parque Nacional de Timanfaya

Mardi 1er décembre : Puerto del Carmen


Découvrez la suite de nos aventures à Lanzarote en cliquant ici !

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout