• Anthony Dernicourt

Guadeloupe 2021 : Introduction (1/14)

#guadeloupe2021 #gwada #france #caraibes #atlantique #introduction #covid #antilles

Guadeloupe 2021 : A la découverte de l'île Papillon

Bonjour à tous et bienvenue dans ce tout nouveau Trip Report consacré à la découverte de la Guadeloupe en période de pandémie Covid-19. Dans cette introduction, vous retrouverez notre programme, notre budget et notre organisation de départ avec les restrictions Covid-19.


Ce voyage, décidé en dernière minute, s'est effectué avec mon amie Juliette, avec qui j'allais pour la première fois voyager pour une si longue période. Juliette est une grande amatrice de voyage qui a déjà arpenté en long et en large des destinations très variées telles que l'Indonésie, la Géorgie ou encore la Grèce.


Nous avions tous deux envie d'évasion, de fuir le contexte pesant de la Covid-19 qui règne actuellement en Europe continentale et avons dirigé notre regard vers les quelques destinations qui nous étaient encore accessibles sans trop de restrictions, à savoir les Antilles françaises. Notre choix s'est porté plus précisément sur la Guadeloupe car le billet d'avion était moins cher que pour la Martinique.


Nous avions initialement prévu un bref séjour de 8 jours en Guadeloupe. Mais quelques jours avant notre départ, l'Etat français et la préfecture de Guadeloupe ont annoncé que désormais, une quarantaine de 7 jours était imposée à tout voyageur voulant se rendre en Guadeloupe. Dès lors, Juliette et moi avons pris la décision d'étendre notre séjour d'une semaine afin de respecter cette quarantaine. Nous avons pu gratuitement et sans frais modifier nos vols réservés via Air France.


Une fois sur place, et après notre quarantaine, nous avons à plusieurs reprises décidé de prolongé notre séjour en Guadeloupe, tellement nous étions tombé sous le charme de cet archipel surnommé l'île Papillon. Au total, nous sommes restés 32 jours ensemble en Guadeloupe au lieu des 8 initialement prévus ! Juliette n'est d'ailleurs jamais rentrée et a décidé d'y rester sur une plus longue durée.


Notre programme de voyage (qui s'est en fait improvisé tout au long du séjour) est le suivant :


Mercredi 20 janvier : Départ pour Pointe-à-Pitre

Du mercredi 20 au mardi 26 janvier : septaine à Bragelogne (Grande-Terre)

Du mercredi 27 au lundi 1er février : Découverte de Grande-Terre

Du mardi 2 au mercredi 3 février : Marie-Galante

Du jeudi 4 au dimanche 7 février : Côte est de Basse-Terre

Lundi 8 février : Les Saintes

Du mardi 9 au vendredi 19 févier : Côte ouest de Basse-Terre


Notre budget total pour ce mois complet en Guadeloupe aura été d'environ 2000€ par personne : 350€ de vol Aller/Retour avec Air France, 420€ de location voiture (840€ répartis en deux), 750€ de logement AirBNB et environ 500€ en dépenses sur place.


Concernant les exigences liées à la crise Covid-19, nous avons du fournir un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant notre décollage. Nous avons, comme dit précédemment, du également faire une déclaration sur honneur concernant la septaine à respecter une fois arrivés en Guadeloupe. Concernant le retour, une attestation de déclaration sur honneur pour pouvoir à nouveau entrer sur le territoire belge (notre pays de départ) était requise, les voyages à l'étranger non-essentiels ayant été bannis une semaine après notre départ. Au retour, puisque la Guadeloupe était alors considérée comme zone orange, aucun test PCR ou période de quarantaine n'était requise.


C'est donc un mercredi matin de janvier que Juliette et moi nous sommes retrouvés à la gare de Bruxelles-Midi pour prendre notre TGV direction l'aéroport Charles de Gaulle à Paris afin de prendre notre vol direct pour Pointe-à-Pitre, ville principale de Guadeloupe (sans en être le chef-lieu !). Notre ticket de train était inclus dans le forfait Air France. Nous étions très excités à l'idée de voyager si loin en période Covid-19. C'était notre premier vol long courrier depuis plus d'un an.

Rien ne va sur cette photo, pourtant nous étions très heureux de partir !


Nous n'avons eu aucune contrainte particulière dans notre vol transatlantique et nous avons atterri à Pointe-à-Pitre en fin de journée, vers 19h30. Après avoir pris un taxi où nous nous sommes malheureusement fait arnaquer (méfiez-vous des taximen de Guadeloupe), nous sommes arrivés à Bragelogne, petite localité proche de Saint-François, ville côtière située sur Grande-Terre, l'une des deux îles principales de Guadeloupe, réputée pour ses nombreuses plages paradisiaques.


Nous avons alors effectué notre septaine au Village de Bragelogne, petit village de Bungalows réservés via AirBNB (mais l'établissement propose son propre site de réservations : https://villagedebragelogne.fr/). Juliette et moi avons été très satisfaits de ce logement, idéal pour une quarantaine. Nous avions une piscine, un patio, une cuisine, nous étions au calme en pleine campagne et avions les commerces de Saint-François à une quinzaine de minutes en voiture.

Il y a pire comme quarantaine tout de même...


Lors de la septaine, nous nous sommes octroyé des sorties pour se rendre aux magasins ou au marché afin de pouvoir faire nos courses. Nous faisions ces sorties en portant nos masques buccaux. N'ayant pas encore de voiture de location à cet instant, c'est à pied ou en stop (toujours en portant nos masques !) que nous rendions à Saint-François. Le stop est d'ailleurs une pratique qui marche très bien en Guadeloupe, jamais nous n'avons du attendre plus de 15 minutes pour qu'un véhicule s'arrête et nous prenne. Je recommande grandement !


Nous avons profité de notre septaine pour nous ressourcer, profiter de la piscine, découvrir les fruits et légumes locaux, etc... Après cette septaine, nous avons reçu notre voiture de location qui nous a été apportée directement à notre logement. C'était un chouette service, un peu exceptionnel de la part de notre loueur de voitures, mais je ne recommande pas du tout celui-ci (à savoir Rentîles). Nous avons eu de nombreux déboires avec eux et nous en avons perdu 800€ alors que nous avions pris une assurance de couverture complète. A éviter absolument !


Une fois notre voiture à disposition, nous sommes enfin partis à la découverte de Grande-Terre, puis dans un deuxième temps de Basse-Terre et des autres petites îles qui constituent l'archipel de Guadeloupe. Vous pouvez retrouver l'ensemble des comptes-rendus de nos visites des différents coins de Guadeloupe dans les articles qui suivent, en cliquant ici !


Crédits photographiques : Juliette Schirru

Posts récents

Voir tout
À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc