• Anthony Dernicourt

Miami Beach (6/14)

#floride2015 #miami #miamibeach #florida #usa #oceandrive #beach #trip #sea

Floride 2015 : Deux semaines au Sunshine State

Avec Liévine

La suite du voyage était un premier petit interlude entre deux parcs d'attractions : une visite express de Miami Beach. Nous avions prévu de partir très tôt le matin, de passer la journée complète ainsi qu'une nuit à Miami Beach puis de retourner le lendemain en matinée à Orlando.


Donc niveau organisation, comment se rendre à Miami sans voiture ? Par les transports en commun ? Avec un taxi ? Pas vraiment. Nous avons pour notre part réservé à l'avance un shuttle reliant Orlando à Miami. Le shuttle nous aura coûté relativement cher : 90 euro chacun environ. Une grosse dépense pour un aller-retour vers Miami. A cela il faudra encore ajouter les 14 euro que nous aurons payé pour une auberge de jeunesse sur place à Miami Beach. Je préciserai que nous avions toujours notre séjour en cours au Cabana Bay Beach Resort (en gros on aura payé une nuit pour rien sans occuper la chambre mais ça nous aura permis de ne pas devoir embarquer tous nos bagages à Miami). On aura certes payé une nuit pour rien mais le séjour au Cabana était déjà réservé quand nous avons décidé d'aller à Miami et l'annulation n'était pas possible en milieu de séjour.


Le Shuttle nous attendait donc à un Mc Donald's situé sur International Drive à Orlando. Depuis le Cabana Bay Beach Resort, nous avions réservé un taxi pour nous y rendre. Encore quelques dollars dépensés... On arrive bien tôt le matin, vers 5h15 sur le parking du Mc Donald's. Notre shuttle est censé arriver à 5h30. Pendant l'attente (dans le froid), je sors le voucher du shuttle et c'est avec effroi que je constate à l'arrière de celui-ci qu'il fallait confirmer notre réservation la veille de notre départ. Catastrophe, nous ne l'avions pas fait. On essayera quand même de téléphoner pour confirmer mais à 5h15 du matin, aucune réponse bien évidemment. Il n'y avait personne d'autre sur le parking du Mc Donald's, donc autant dire que le shuttle ne passera pas...


Que faire alors de notre journée ? Avec chacun 100 euro de perdus, Liévine a commencé à m'en vouloir de ne pas avoir mieux vérifié le voucher. Pour le coup, Mea culpa... On envisage alors de reprendre un taxi et retourner au Cabana Bay pour alors retourner à Busch Gardens une journée. Sur le coup, l'idée ne me déplaît pas du tout. Mais Liévine insiste pour que nous restions au moins jusque 6h au Mc Donald's, sait-on jamais...


Finalement, à 5h40, un shuttle arrive ! Une tierce personne qui en fait attendait dans une voiture entre dans le shuttle. Nous nous dépêchons de la suivre et nous entrons sans encombres dans le van faisant office de Shuttle. Quel soulagement !


Nous ferons plusieurs arrêts pour réceptionner plusieurs autres personnes. Pour le coup, nous dormirons tous les deux, après avoir passé une courte nuit et un début de matinée très stressant. Pas de revisite à Busch Gardens malheureusement, mais Miami Beach nous attend désormais !


Après plus de 4 heures de route, nous arrivons à Miami. On traversera la ville, puis un pont pour rejoindre Miami Beach, une île faisant partie de la ville, célèbre pour ses plages et son Ocean Drive. C'est ici que nous passerons donc la journée.


Une fois arrivés directement sur Ocean Drive (l'emblématique avenue longeant les plages de Miami Beach), nous décidons de nous promener un peu avant de rejoindre notre auberge de jeunesse. Le temps est nuageux, avec une légère brise, bref, on est loin du soleil rayonnant qu'on aurait pu espérer


Ocean Drive est vraiment l'artère principale de Miami Beach. Longeant les plages de sable fin, Ocean Drive est une grande démonstration de l'Art Déco, style architecture typique de Miami. Les divers bâtiments sont occupés en grande majorité par des bars et restaurants mais aussi par diverses boutiques.


S'y promener est très agréable. Seul bémol à nos yeux, la route qui sépare le trottoir et les bâtiments de la plage, avec une circulation parfois un peu trop dense.


Toutefois, c'est la nuit qu'Ocean Drive se révèle vraiment. Je vous conseille donc de vous y rendre une première fois de jour et ensuite une deuxième fois de nuit. Les éclairages sur les façades Art Déco sont sublimes !

Ocean Drive


On se promène un peu, on ira ensuite rejoindre notre auberge située dans la seconde rue parallèle à Ocean Drive où nous irons déposer nos sacs (pour le coup on voyageait léger).


Ensuite, nous irons nous promener un peu sur la plage, toujours avec un vilain ciel couvert... Sur les plages de Miami Beach, on retrouve de nombreux postes d'observations de sauveteurs assez iconiques.

Les postes de surveillance des plages de Miami Beach


On continuera à nous promener et très vite, on constatera que Miami Beach, bah c'est pas si extraordinaire que ça. Ocean Drive est certes joli mais dès qu'on avance dans la ville, tout n'est pas très bien entretenu, les bâtiments (excepté ceux du style Art Deco) sont standard, la peinture se décrépit sous le soleil (absent en ce jour),.. En résumé, on aurait tout aussi pu bien être au sud de l'Espagne... Le Miami idéalisé dans le collectif imaginaire n'est que surface : dès les rues secondaires abordée, le charme n'est plus.


Passé cette petite déception, on décide d'aller manger et d'explorer un peu les allées plus à l'intérieur de Miami Beach. On tombera sur un fast food appelé Shake Shack. Il s'agit d'une chaîne assez connue aux Etas-Unis. On y mangera de bons gros burgers américains très bons avant de poursuivre avec un peu de shopping dans la Lincoln road, rue piétonne bordée de nombreux magasins, que ce soient des magasins de vêtements à enseignes connues ou boutiques souvenirs qui pullulent dans la ville. Après un peu de lèche vitrine, on décidera de revenir à notre auberge pour se changer et aller à la plage, le soleil venant d'apparaître à travers les nuages de plus en plus rares.

Shopping Bling Bling à Miami


Juste avant, on ira flâner dans d'autres boutiques souvenirs éparpillés un peu partout dans la ville. Puis, après avoir acheté deux/trois babioles, on ira se mettre en maillot de bain direction la plage. Entre-temps, le soleil tape fort, on découvre enfin Miami Beach avec un beau ciel bleu.


Nous nous baignerons avec une température d'eau tout à fait acceptable, mais malheureusement une plage remplie d'algues (et pareil dans l'eau), rendant la baignade peu agréable, même si la température de l'eau est idéale malgré une météo timide ce matin.

Miami Beach et ses algues...


Au final, le ciel se recouvrira assez vite de gros nuages, le moment pour nous de faire un break à l'auberge. On en profitera pour faire une petite sieste (pour rappel, on n'aura pas beaucoup dormi la nuit et dormir dans un van n'est pas très reposant non plus). Liévine avait qui plus est besoin de souffler un coup. Elle eut un petit coup de blues, pensant à ses copines qui étaient alors parties au ski en même temps que nous en Floride, avec une pointe de nostalgie...


Le soir commence à tomber et nous décidons de rester économes en nous achetant un truc à cuisiner dans l'auberge. On ira donc dans un supermarché non loin de notre auberge, nous amusant à regarder les proportions gigantesques de leurs produits, achetant ça et là des trucs que nous voulions goûter, et puis nous retournerons réchauffer vite fait des trucs à décongeler. On en profitera pour faire connaissance avec quelques personnes présentes dans l'auberge et nous leur demanderons conseil pour sortir le soir.

Produits XXL pour un pays XXL


Juste avant de se changer pour sortir, on fera encore une promenade le long d'Ocean Drive la nuit et là tout de suite, Miami Beach est plus joli quand le soleil se couche et que les enseignes lumineuses des commerces s'allument...

Ocean Drive de nuit


On s'habille donc décemment pour pouvoir sortir avec tout de même un gros doute. Liévine n'a pas encore 21 ans lors de ce voyage et dès lors elle ne peut consommer d'alcool aux States. Mais pourra-t-elle quand même pénétrer dans les boîtes de nuit ? Beaucoup m'ont affirmé que oui, dont certains résidents de l'auberge de jeunesse, mais sur internet j'ai cru lire le contraire.


C'est donc avec un doute que nous sortons rejoindre les entrées de quelques boîtes de nuit que nous avions repérés. Première boîte, deux sorteurs, on nous demande notre passeport. Pour ma part pas de souci mais pour ma pote, ça ne passera pas... Premier échec. On réessayera deux autres boîtes avant de nous faire comprendre qu'en dessous de 21 ans, il n'y a pas moyen de pénétrer dans les boîtes de nuit à Miami. C'est avec un léger goût amer dans la bouche que nous rentrerons bredouilles à notre auberge, aux alentours d'1h du matin. Au passage, on aura quand même été boire un verre en terrasse.


Le lendemain matin, notre shuttle nous attend (pour le coup, nous aurons confirmé notre réservation la veille) vers 7h du matin, le moment est venu de quitter Miami Beach, qui ne nous aura pas ébloui tant que cela. Il est temps de retourner à Orlando.


Après 4h de route, retour sur le parking du Mc Donald's où nous irons manger (il est presque midi et nous avions l'estomac vide). Nous nous amuserons à goûter les sodas étranges américains et nous serons troublés par la luisance du pain du burger, qui n'a pas grand chose à voir avec les Mc Donald's de chez nous...

Le bon fast food industriel !


Puis, nous avions planifié de nous rendre à Wet'n'Wild mais le ciel étant très couvert, pas sûr que le parc aquatique serait ouvert...


Pour conclure, notre visite fut brève et ne nous a pas vraiment marquée. Nous avons peut-être fait l'erreur d'uniquement visiter Miami Beach (et pas le reste de la ville) et en seulement une journée. La saison n'était pas non plus celle des plages, avec un ciel couvert de nombreuses algues en bord de mer. Nous n'avons rien visité comme attraction touristique, optant pour une journée détente le long d'Ocean Drive. Le soir, nous n'avons pas pu non plus découvrir la vie nocturne de la ville. Tout cela cumulé fait que Miami ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Ce n'est pas pour autant que je ne conseille pas la visite de la ville, au contraire, je pense que vu notre visite, nous sommes assez mal placés pour donner la moindre recommandation, n'ayant vu qu'une infime partie de la ville.


Néanmoins, cet échantillon ne nous ayant pas forcément convaincu, Miami demeure dès lors loin de figurer sur notre to-do list pour un nouveau trip aux States...

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc