• Anthony Dernicourt

San Francisco (5/16)

#californie2018 #california #usa #sanfrancisco #pier39 #coittower #lombardstreet #chinatown

Californie 2018 : 16 jours au Golden State

Avec Shaya

En ce quatrième jour sur le sol américain, Shaya et moi avions prévu de découvrir la ville dans laquelle nous résidions depuis déjà deux nuits, à savoir San Francisco. Nous avions un programme bien fort chargé pour cette journée et dès lors, nous nous sommes réveillés relativement tôt.


Après un petit-déjeuner rapide en position debout dans notre hôtel (plus aucune table disponible), nous avons quitté à pied l’hôtel, munis d’un guide touristique et d’une carte en direction de notre première halte, à savoir China Town.


Avant d’arriver à China Town, nous sommes passés par un gros boulevard bordé de nombreux magasins, mais aussi de nombreux clochards. Etant toujours un peu fébriles, nous avons fait une halte à un CVS Pharmacy pour y acheter du paracétamol.


Après dix bonnes minutes de marche, nous sommes arrivés à China Town, marquée par un portail typiquement chinois. China Town est surtout une grande avenue bordée de petits commerces, boucheries, épiceries locales etc… La zone n’est malheureusement pas piétonne et il y a du coup pas mal de circulation sur les étroits trottoirs. L’avenue est décorée avec des lanternes, c’est assez joli sans être renversant non plus. Mais déjà bien mieux que le China Town cracra de New-York !

China Town, son portail et ses lanternes


Nous avons ensuite croisé un autre gros axe routier : Columbus Avenue. Cette rue, et le quartier qui va avec, sont assez connus pour avoir été libertins et anticonformistes dans les années 50. L’avenue mène au quartier des affaires, le downtown, où trône la Transamerica Pyramid.

La Transamerica Pyramid depuis Columbus Avenue


En poursuivant, nous nous sommes retrouvés dans le quartier italien de la ville. Pizzerias et petits cafés les uns à la suite des autres. Cependant, pas aussi marquant que Little Italy à New-York.


Un peu plus loin, nous nous sommes engagés sur une des routes bien inclinées de la ville en direction de Telegraph Hill et de la Coit Tower. Au sommet de Telegraph Hill, nous avions une chouette vue sur la ville, avec au loin Alcatraz mais aussi le Golden Gate Bridge.

Monter au sommet de Telegraph Hill, c’est bon pour les mollets !


Nous sommes ensuite redescendus vers le littoral et plus spécifiquement vers Fisherman’s Wharf. Nous nous sommes baladés dans cette zone fort animée et très touristique et sommes notamment allé observer les otaries entassées sur des plateformes en bois. Un spectacle qui attire pas mal de touristes.

C’est chouette à voir mais qu’est-ce que ça puait la moule dis donc !


Nous nous sommes baladés le long du Pier 39, avons flâné dans les boutiques de la zone et sommes ensuite partis à la quête d’un restaurant. Tous les restaurants du pier sont fort chers et touristiques.

Attrapes-touristes, bonjour !


Un peu plus loin, nous avons tout de même trouvé un Applebee’s, une chaîne de restaurants familiaux américains. C’était assez cher et pas terrible au final, petite déception.

Les frites les plus salées au monde vous sont présentées dans cette assiette…


Après notre pause repas, nous avons été observer les pêcheurs qui dépeçaient sur leur bateau les poissons fraîchement pêchés.

Là aussi ça sentait bien la moule !


Nous sommes ensuite allés nous perdre dans les rues de la ville. Ascension difficile pour certaines côtes bien inclinée. Mais ces rues ont beaucoup de charme, notamment de part l’architecture particulière des bâtiments.

Au cas où nous doutions encore d’être à San Francisco…


Une autre curiosité touristique que nous sommes allés voir est la Lombard Street et ses virages en épingle à cheveux. C’est amusant d’y voir le ballet des voitures à vitesse réduite.

J'espère que vous êtes un bon pilote (et que vous avez de bons freins !)


Nous sommes après retournés à pieds vers le downtown en repassant par ChinaTown. Nous avons fait un peu les boutiques le long de Market Street.


Finalement, notre dernière étape de la journée fut le quartier gay Castro District. Nous y sommes allés à pied en suivant Market Street. La marche fut assez longue, et le quartier fut une petite déception. Pas grand-chose d’intéressant à y voir. Le quartier gay de Montréal était bien plus intéressant à titre comparatif.

Ce quartier gay manquait de couleurs !


Nous sommes enfin rentrés à pied exténués de cette journée à notre hôtel. Nous avons fait la visite de la ville sans emprunter le moindre transport en commun. Les sites touristiques sont relativement proches les uns des autres et c’est très pratique !


Le soir, nous avions voulu réserver une visite pour Alcatraz le lendemain (la visite de la prison n’était initialement pas sur notre planning mais nous avions changé d’avis) mais malheureusement tout était sold out. Un conseil donc est de bien réserver à l’avance ses billets.


Nous sommes allés nous coucher relativement tôt, le lendemain nous avions encore une journée de visite de la ville de prévue.


Après une première journée à visiter SF, nous nous sommes réveillés avec en tête pour idée de visiter le reste de la ville selon le temps qui nous était imparti. Le soir nous devions quitter la ville pour Los Angeles donc pas de temps à perdre !


Le programme de la journée a débuté avec la visite du Golden Gate Bridge. Le pont iconique est assez isolé et uniquement accessible en bus. Nous avons donc emprunté un bus public depuis le Downtown afin de rejoindre le célèbre pont.


San Francisco étant la ville des courants d’air, nous nous attendions à un grand vent littoral au niveau du pont et nos à prioris se sont confirmés. Il fait extrêmement venteux dans le coin !


Au pied du pont se trouve un Visitor Center avec une boutique souvenirs, un café restaurant, un petit point de vente de snacks et un kiosque d’informations. Nous avons d’abord un peu flâné dans le Visitor Center avant de se rapprocher du pont.


Chance pour nous, le ciel était bien dégagé et bien bleu, de quoi faire de beaux clichés ! Ensuite, après avoir photographié le pont du côté du Visitor Center, nous avons entrepris la traversée à pieds de celui-ci.

Le Bridge depuis le Visitor Center

L’air de rien il faisait bien frisquet là-bas !


Le pont est coupé en trois zones : une bande centrale pour les voitures, une bande d’un côté pour les cyclistes et une autre pour les piétons. Les piétons empruntent la piste donnant vue sur la ville, au contraire des cyclistes, raison pour laquelle je recommande de traverser le pont à pied plutôt qu’en vélo.

Une onride, une !


Après une bonne marche, nous avons atteint l’autre côté du pont. La vue y est moins intéressante mais c’est une bonne occasion pour reprendre son souffle avant de faire demi-tour et revenir du côté de San Francisco.

De l’autre côté du pont !


La traversée nous aura bien ouvert l’appétit. Nous nous sommes donc acheté un sandwich dans l’un des points de vente du Visitor Center, puis nous sommes allés au kiosque d’informations demander un renseignement.


Nous voulions nous rendre au Walt Disney Family Museum, situé dans les environs mais à une distance un peu trop lointaine à pied. Le réceptionniste du kiosque nous a expliqué qu’il existait une navette gratuite qui desservait les environs et qui partait toutes les demi-heures du Visitor Center. C’était parfait pour nous !


Après un quart d’heure de shuttle, nous sommes descendus à l’arrêt proche du Walt Disney Family Museum.

The Walt Disney Family Museum


Le musée est dédié à la vie de Walt Disney. Nous nous sommes acquittés du tarif d’entrée de 20$ (tarif étudiant) pour visiter ce très beau musée.

Tarif d’étudiant complètement schmetté grâce à de vieille cartes étudiantes !


La première section concerne la famille Disney. On commence avec les origines de la famille depuis leur arrivée aux Etats-Unis, avant de passer à la biographie des parents de Walt et de Walt lui-même.


La section suivante concerne les débuts de Walt en tant que dessinateur, ses premières tentatives en dans l’animation à travers son studio Laugh-O-Gram et le début du succès avec son personnage Oswald.


Puis vient la création de Mickey Mouse, survenant après la perte des droits du personnage d’Oswald, accaparés par Universal.


La visite se poursuit et enchaîne les succès Disney avec d’abord Steamboat Willie, puis les Silly Symphonies jusqu’à la production du premier long-métrage d’animation, à savoir Blanche Neige et les 7 nains.


Les salles suivantes concernent les divers films d’animation réalisés par Walt, ainsi que les films réels produits par le studio. L’exposition aborde également l’évolution des techniques d’animations. C’est très intéressant et extrêmement bien présenté.

Art of Animation


Enfin vient la grande section dédiée à Disneyland, avec pas mal d’anecdotes sur la création du parc. Saviez-vous par exemple que le premier parc envisagé était censé s’appeler Mickey Mouse park et être situé en face des studios Disney à Burbank ? Que le nom envisagé pour le parc à Anaheim était Disneylandia mais qu’ABC (qui a produit un show afin de promouvoir le parc) a suggéré à Walt de plutôt l’appeler Disneyland ? Que lors de l’ouverture, la végétation morte ayant souffert d’un manque d’eau avait été peinte en verte pour donner l’illusion d’être en état ? Ou encore que si l’on a un monorail à Disneyland, c’est grâce au hasard et à un voyage de Walt en Allemagne où il serait tombé comme ça sur un monorail et aurait alors décidé d’en avoir un dans son parc ?

Le plan du Mickey Mouse park, ou d’un premier concept de Disneyland ça vous tente ?


La section est pleine d’anecdotes très intéressantes mais la pièce maîtresse est surtout l’énorme maquette de Disneyland qui trône dans la salle.

La version grandeur nature c’est pour dans quelques jours !


Les sections suivantes abordent la foire universelle de New-York de 1964-65, qui a donné naissance à it’s a small world!, Great Moments with Mr Lincoln ou encore le Carrousel du Progrès (dont certaines nous attendaient quelques jours plus tard à Disneyland), mais aussi les dernières productions des Walt Disney Studios du vivant de Walt

In the Tiki Tiki Tiki Tiki Room!


Enfin, la visite s’achève sur la mort de Disney et de l’hommage mondial qui lui a été rendu.


A la fin de la visite se trouve encore une boutique souvenirs avec pas mal de bouquins intéressants pour les amateurs d’animation mais aussi de Disneyland.


Le musée vaut clairement le coup si l’on apprécie l’univers Disney. Nous y sommes restés plus de 3 heures. Malgré son nom, le Walt Disney Family Museum s’adresse plutôt à un public adulte ; ce n’est pas un musée ludique pour enfants. Une visite à ne pas manquer si vous faites le crochet par le Golden Gate Bridge.


Nous avons quitté le musée vers 18h et avons repris un bus pour revenir au centre-ville. Nous avons alors récupéré nos bagages laissés au Minna Hotel avant de nous diriger à pied vers la gare des bus de la ville. Petit arrêt encore au Whole Food Market (très chouette concept) pour y souper quelque chose avant d’embarquer dans notre bus de nuit Greyhound en direction de Los Angeles !


Pour conclure, la visite de San Francisco aura été mi-figue mi-raisin mais principalement car nous étions fébriles lors de ces deux jours de visite. Il y a des immanquables que nous n'avons pas fait non plus et qui contribuent grandement à l'expérience de la ville : Alcatraz (à bien réserver à l'avance !) et les fameux Cable Cars, les tramways iconiques qui circulent dans la ville. Lors d'un deuxième voyage en Californie en 2019, j'ai eu l'occasion de redécouvrir la ville sous un autre jour, en explorant d'autres quartiers et en découvrant ces activités à côté desquelles Shaya et moi étions passés. Avec du recul, San Francisco est une ville fantastique à absolument découvrir, et trois jours c'est pour moi le strict minimum pour pouvoir en profiter. Les immanquables sont clairement Alcatraz, les Cable Cars, le Golden Gate Bridge, les Piers et aussi tout simplement se balader dans les rues pentues de la ville et admirer l'archiecture si particulière propre à San Francisco...

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc