• Anthony Dernicourt

Montréal (2/12)

Mis à jour : mai 13

#ameriquedunord2016 #canada #quebec #montreal #montroyal #queuedecastor #stlaurent

Amérique du Nord 2016 : De Montréal à The Big Apple

Avec Liesbeth & Mathilde

Après un vol pas si long que ça au final incluant une brève escale à Londres, Liesbeth et moi sommes arrivés à Montréal en fin de journée. Après avoir pris un bus, nous avons rejoint le réseau de métro qui nous mènerait à Mathilde qui nous attendait.


Ce fut alors le grand moment des retrouvailles. En effet, cela faisait des mois que nous n'avions plus vu Mathilde. Après une séance de câlins à la station de métro, Mathilde a pris le lead afin de nous emmener dans l'une des micro-brasseries, l'Etoh Brasserie, située non loin de sa résidence. Ces micro-brasseries se développent de plus en plus dans toute la ville.


Nous sommes allés boire une bière locale dans l'une des micro-brasseries situées à dix minutes à pied de la station, tout en papotant tranquillement. Le cadre était très sympathique : un petit bar authentique. Avec ma foi un peu de monde, rendant l'endroit assez bruyant.


Nous sommes ensuite rentré à l'appartement de Mathilde afin d'aller dormir, Liesbeth et moi étant en décalage horaire de pas moins de 6 heures...


Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner de flocons d'avoine au sirop d'érable, pour directement se mettre aux spécialités locales, nous sommes partis à la découverte de la ville québecoise. Mathilde aura été notre guide pour cette première journée au pays des caribous !


Première attraction touristique de la journée : le Mont-Royal. Pour s'y rendre, nous avons empruntés un bus public. Le réseau de bus était assez bien desservi afain de rejoindre le sommet du mont.


De ce mont, nous avions une très belle vue sur la vue de Montréal et de son centre constitué de grattes-ciels.

Premier paysage du séjour !


En plus du panorama, le Mont-Royal propose un chouette parc où l'on peut observer de nombreux écureuils (comme partour ailleurs en Amérique du Nord en fait) en quête de nourriture. Certains écureuils bien farouches s'apporchèrent d'ailleurs de nous afin de nous quémander un petit bout de notre pique-nique.

Pique-nique à Mont-Royal


Nous avons ensuite repris un bus vers le centre-ville, et nous avons arpenté le boulevard Saint-Laurent et ses nombreuses fresques. En effet, le Street Art est fort présent dans la ville, surtout dans ce boulevard, avec d'étonnants graffitis artistiques recouvrant de nombreuses façades. Le quartier est assez alternatif, proposant des friperies, des boutiques d'art, des petits cafés, etc...

Graffitis et vieilles friperies !


En parlant de cafés, nous avons décidé de nous arrêter un peu plus loin dans un petit endroit sympathique appelé La Petite Cuillère, afin de prendre une boisson rafraîchissante (des limonades faites maison) ainsi qu'une petite douceur. L'établissement était charmant et Mathilde en était enchantée !

Liesbeth aussi était ravie me semble-t-il !


Après, nous nous commes rendus dans le centre touristique de la ville : le vieux port. Ne vous imaginez pas un vértiable vieux port comme on en trouve en Europe, il s'agit juste d'une zone aménagée aux abords du Saint Laurent. La zone est très touristique et propose beaucoup d'activités de divertissement.

On se croirait presque dans un parc à thème, n'est-il-pas ?


Nous y prendrons des photos, y dégusterons une queue de castor, sorte de pâte frite agrémentée de chocolat, sirop d'érable ou autres sucreries et les filles se feront un tatouage temporaire (de véritables touristes !). Au final, nous y avons passé un très agréable moment !

Regardez-moi ces deux cochons !


Nous avions longuement hésité à faire un tour de tyrolienne qui se trouvait dans le Vieux Port, au bord de l'eau, mais devant le prix élevé de l'activité (environ 20$), nous nous abstiendrons. Le lendemain, de nombreuses attractions sensationnelles nous attendaient, la tyrolienne n'était pas vraiment indispensable...


Nous avons ensuite croisé un petit festival de viande fumée, dans un style bien américain. Nous y passerons brièvement avant de reprendre notre route.

Concours du plus gros mangeur de côtes de porc ?


Derrière le festival de Barbecue se trouvait le Saint-Laurent. Nous avons pris notre temps pour quelques clichés, et pour admirer les montagnes russes de La Ronde situées sur l'île d'en face. Ce sera pour demain !

Le Saint-Laurent avec La Ronde en arrière-plan


Nous avons par après traversé le quartier gay de Montréal où se trouvaient de nombreuses petites échoppes d'artistes en tout genre. Il y avait une sorte d'exposition ambulante d'oeuvres d'art réalisées par des amateurs. Le quartier est joliment décoré avec des guirlandes suspendues et toutes les lignes signalétiques au sol peintes en rose. Il s'en dégageait une chouette ambiance et les artistes exposant leurs oeuvres étaient très sociables et toujours ravis de présenter leur travail.

Quartier gay de Montréal


Après avoir passé une bonne heure dans le quartier gay, nous commencions tous les trois à avoir faim. Mathilde nous a alors emmené à Poutineville où ils servent d'excellentes poutines bien bourratives. Pour ceux qui l'ignorent, la poutine est un plat typiquement canadien constitué simplement de frites, de fromage fondu et d'une sauce.

Bon appétit !


La journée se conclura sur quelques boissons dans un bar très sympathique. Nous rentrerons ensuite à l'appartement de Mathilde, où nous passerons encore un moment à discuter sur son balcon avant d'aller se coucher pour notre visite fort attendue de La Ronde le lendemain !

Petite vue sur le chouette cadre du bar


Nous avons tous les trois passé une excellente première journée à découvrir Montréal. Nous avons plus flâné d'un quartier à l'autre que d'aller de visite en visite. Aucune réelle attraction touristique ou musée pour nous. Nous n'avions qu'une journée à consacrer à Montréal et Mathilde a voulu nous montrer les charmes de la ville à sa façon et nous avons adoré cela ! Certes, ce n'est pas la plus belle des villes d'un point de vue architectural (c'est très américain) mais il s'en dégage une chouette sérénité et la nature n'est jamais très loin, que ce soit avec les parcs, les îles ou encore les berges du Saint-Laurent... Néanmoins, je pense que deux jours ne sont pas de trop pour bien profiter de la ville et de tout ce qu'elle a à offrir.


À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc