• Anthony Dernicourt

FantasyPride (2/7)

#allemagne2017 #germany #phantasialand #fantasypride #lgbt #themepark #event

Avec Liesbeth, Mathilde, Liévine & Nathalie [Ce trip est dédié à la visite de parcs à thème]

Notre trip a débuté à Louvain-la-Neuve en Belgique, d’où nous sommes partis en voiture aux alentours de 17h30. Après quasiment deux heures de route, nous sommes arrivés à Brühl, commune où se situe le renommé Phantasialand. Nous avons alors commencé à installer notre tente dans un emplacement prédéfini, puisque nous envisagions d’effectuer du camping pour cette première nuit.

C’est parti pour l’Allemagne !


Nous étions situés à seulement cinq minutes à pieds de l’entrée principale de Phantasialand. Nous avons garé la voiture, installé la tente, puis nous nous sommes rapidement apprêtés pour la FantasyPride du soir.


Qu’est-ce la FantasyPride ? La FantasyPride est une journée LGBT organisée au sein de Phantasialand. L’événement est organisé par le parc directement. Diverses animations ponctuent la journée : concours de t-shirt mouillés, spectacles de drag queen, soirée DJ, etc… L’an passé, j’avais déjà assisté à la FantasyPride, la journée complète. Néanmoins, c’était une journée fort pénible, avec énormément de temps d’attente (2h à Taron et Chiapas par exemple). Du coup, afin d’éviter de trop longues files d’attente, nous avons préféré nous contenter de la soirée (de 20h à 4h), et reporter notre visite du parc à plus tard (le mercredi suivant en l’occurrence).

Das ist FantasyPride !


C’est donc vers 21h que nous sommes entrés à Phantasialand, munis de nos billets FantasyPride, achetés en ligne pour 15€ et nous donnant accès au parc dès 20h.


A 21h, la plupart des attractions sont comme prévu fermées. Seuls les Winja’s tournent encore. En effet, la soirée se déroulant dans Wuze Town, le double Spinning Coaster reste ouvert plus tard.


Nous avons alors immédiatement effectué un tour de Winja’s Force. 30 minutes d’attente étaient annoncées mais nous n’avons au final attendu que 5 petites minutes. Nous avons enchaîné avec un second tour de Force, la file du Fear étant étrangement plus remplie.


Winja's Fear & Froce est une attraction de type Spinning coaster (avec les véhicules pouvant tourner sur eux-même librement pendant le parcours) construite par Maurer & Söhne, un constructeur allemand réputé pour produire de très bon Spinning Coasters. Les Winja's sont situés complètement à l'intérieur, dont une partie du parcours dans l'obscurité.


Les Winja’s restent un très bon Spinning Coaster, surprenant, bien intégré dans sa zone, confortable et avec de très chouettes éléments (ascenseur, bascules, bosses à airtime, fer à cheval, etc…). Ma préférence va pour Winja’s Force, alors que les filles préfèrent le Fear. Nous avons déjà tous pu visiter Phantasialand ensemble, les Winja's n'étaient donc une nouveauté pour personne.

Premiers crédits du séjour !


Après ces deux premiers tours de Force, nous avons tenté de placer nos sacs et vestes dans les casiers de Wuze Town mais tous étaient déjà pris. On nous a alors informés que des vestiaires gratuits étaient à notre disposition à l’entrée de la zone. Il n’ont toutefois pas accepté le sac à dos de Liévine qu’elle aura du coup porté toute la soirée.


Nous sommes ensuite allés nous acheter une première boisson et sommes un peu aller danser sur le dancefloor principal, situé sur le vaste espace entre Tittle Tattle Tree (une attraction pour enfants qui était fermée) et l’entrée des Winja’s. La musique diffusée était de la musique commerciale, et nous en étions bien satisfaits.


Après avoir fini nos verres, nous sommes retournés faire trois tours de Winja’s, encore un tour de Force puis deux tours de Fear, toujours avec un peu plus d’attente pour le parcours de droite, à croire que celui-ci est plébiscité par les visiteurs. Ma tête commençant à tourner avec l’enchaînement des Spinning Coasters, nous sommes retournés sur le dancefloor et avons repris une boisson. Mais très rapidement nous avons encore fait un tour des Winja’s, avec un peu plus de file cette fois-ci.


Notre soirée s’est poursuivie et nous avons été voir la seconde salle qui diffusait de la techno. Cette salle se situe à gauche une fois rentrés dans le bâtiment de Wuze Town. Ce style de musique plaît bien plus à Liévine et à Nathalie qu’à Mathilde, Liesbeth et moi qui préférions la salle principale.


Liesbeth s’enjaille sur le Dancefloor!


Nous avons alors encore voulu retourner aux Winja’s avant leur fermeture, planifiée à minuit, mais ceux-ci ont connu un souci technique. Nous avons donc fait demi-tour et avons profité de la soirée. Vers 3h30, nous avons décidé de rentrer dormir, le DJ enchaînant un peu trop de schlager allemand à notre goût…


C’est bien fatigués mais très satisfaits de notre soirée que nous sommes alors retournés à notre campement forestier du soir. Après avoir monté les tentes, nous sommes allés nous coucher, exténués de cette première soirée.


Nous avons tous passé une excellente soirée. J’avais déjà expérimenté la FantasyPride l’an passé et j’avais bien adhéré au concept d’événement LGBT dans un parc d’attractions. Ce sentiment s’est confirmé pour cette nouvelle édition. C’est assez spécial d’avoir un coaster à disposition lors d’une soirée. Le cadre de Wuze Town donne aussi du caractère à celle-ci et les sets de DJ étaient dans l’ensemble relativement bons. Nous avons aussi rencontré quelques Allemands bien sympathiques. Une bonne mise en jambe pour ce trip !

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc