• Anthony Dernicourt

Disney's Animal Kingdom (13/14)

#floride2015 #orlando #wdw #disney #animalkingdom #expeditioneverest #dinosaur

Floride 2015 : Deux semaines au Sunshine State

Avec Liévine - [Ce chapitre est dédié à la visite d'un parc à thème]

Et c'est donc parti pour le dernier parc de ce Trip en Floride ! Au programme aujourd'hui, le quatrième parc de Walt Disney World, à savoir Animal Kingdom. Le matin, nous nous réveillons un peu fatigués et pour ma part, déjà un peu nostalgique : ce sera notre dernier parc avant de retourner en Belgique. Nous faisons déjà nos valises (car nous passerons notre dernière nuit au Disney's All Star Music) que nous amenons au service des bagages du Pop Century. Le service nous livrera nos bagages à notre nouvel hôtel d'ici la fin de la journée. Notre prendrons donc notre dernier petit-déjeuner dans la cafétéria du Pop Century avant d'emprunter, sous un ciel très couvert, une navette vers Animal Kingdom.


Avant d'arriver au parc, j'avais un à priori très négatif sur celui-ci : très peu d'attractions, une météo maussade, un parc fermant à 17h (alors que nous aurions pu retourner au Magic Kingdom qui restait ouvert jusque 21h), bref, j'étais déçu de terminer le séjour par ce parc... Mais nous en avions décidé ainsi auparavant car le Raft Ride du parc était censé sortir de réhab à cette date. Malheureusement pour nous, la réhab sera prolongée et nous manquerons cette attraction. Au total on n'aura manqué que 2 attractions sur tout le séjour, donc au final ça n'est pas trop dramatique...


Nous arrivons donc sous un ciel gris à l'entrée du parc. Celui-ci est en pleins travaux (pour Avatar Land et pour le show aquatique sur le lac). Nous apercevons déjà des grues au loin. Peu de monde devant l'entrée assez discrète du parc, c'est un bon début ! Nous croisons Rafiki et nous irons faire une photo avec le personnage...

Photo avec Rafiki à l'entrée du parc


Ensuite, nous pénétrerons dans le parc...

Entrée d'Animal Kingdom


Premièrement, nous traversons une petite zone végétale appelé Oasis. Pas de Main Street ici, juste de la végétation et quelques premiers animaux que nous pouvons observer. Puis nous apercevons le Tree of Life, l'emblème très imposant du parc. L'arbre abrite un cinéma 4D.

Devant le Tree of Life


Nous nous dirigeons vers notre première attraction, dans la zone Dinoland USA, située juste à droite de l'entrée. Il s'agira de Dinosaur. Cette attraction fonctionne comme Indiana Jones en Californie ou à Tokyo. On embarque à bord de grosses jeeps sur vérins. Ici, on va remonter à l'époque des dinosaures. On est en quête d'une race de dinosaure particulière. On a droit à un préshow qui nous explique tout cela avant de prendre place à bord des imposantes jeeps.

Entrée de Dinosaur


Nous passons à travers un couloir représentant notre voyage à travers le temps, avant d'arriver dans le noir complet, et d'atterrir en pleine préhistoire. Une voix-off nous ordonne de commencer la recherche des dinosaures. On passe devant un tas de dinosaures très bien réalisés. La voix-off tente de les identifier et nous indique à chaque fois qu'il ne s'agit pas du bon dinosaure. Le mouvement des véhicules est particulier et très amusant. C'est unique comme type d'attraction, je trouvais ça vraiment sympathique. Puis on croise de plus grosses bestioles, plus dangereuses, et enfin, on nous annonce l'arrivée de la météorite qui a fait disparaître les dinosaures. Il faut se dépêcher et rejoindre le portail temporel. Tout s'accélère, le tout est très bruyant, dans l'obscurité, on sent la pression monter, les mouvements du véhicule sont plus brusques et on y croit ! Je suis littéralement pris dans le jeu, on s'y croirait réellement. J'ai trouvé cette attraction fantastique, alors que j'avais souvent lu qu'elle n'était pas terrible... Enfin, nous réussissons in extremis à rejoindre le portail temporel et à retourner à notre époque. Très chouette !

Onride !


Remis de nos émotions, et surtout pour ma pote dont les oreilles ont bien chauffé avec les décibels de l'attraction, nous reprenons notre chemin vers le reste de la zone, en direction de la partie si décriée de style fête foraine sur un vieux parking à la théma dinosaures. Trois attractions se trouvent sur les lieux, dont un +2 (une double spinning wild mouse assez vulgaire qu'on retrouve un peu partout sur les fêtes foraines et certains parcs). Nous avons un Fastpass+ pour l'un des deux circuits (uniquement faisable avec un Fastpass+, alors que l'autre circuit est destiné à la file d'attente classique) qui arrive bientôt à terme, mais juste avant, pour patienter, nous ferons un tour de TriceraTop Spin, une version dinosaures de Dumbo. Bon, c'est pour les gosses mais disons que ça occupe dans un parc avec si peu d'attractions...


Puis nous testons le premier circuit de la double wild mouse, appelée Primeval Whirl au passage, avec notre FastPass+. Rien à signaler, c'est marrant mais ça reste un peu violent, et inapproprié pour un parc comme Animal Kingdom. De plus, le peu de théma de l'attraction (quelques pancartes) commence à être bien sale et délavée...


Le second parcours est pour le moment en panne, nous reviendrons donc plus tard et poursuivrons notre chemin... Ma conclusion sur cette partie de zone foraine est que ça m'a au final moins choqué que ce à quoi je m'attendais, et ma pote n'aura pas mal réagi. Maintenant, il est vrai qu'à côté du reste du parc, c'est vraiment pas terrible, même si ça apporte un petit côté cartoon/enfantin dans un parc très réaliste, ça permet de trancher et d'apporter un peu de fantaisie. Toutefois, ça aurait pu être mieux exécuté, ça c'est certain...

Au revoir Dinoland USA


Juste à droite de la zone se trouve un premier théâtre contenant la comédie musicale basée sur le Monde de Némo. On se laisse tenter principalement car il commence à pleuvoir assez fort et nous cherchions un abri ! Le théâtre sera rempli, tout le monde ayant vraisemblablement eu la même idée que nous. Le spectacle est musical, et cela est étonnant sachant que dans le Monde de Némo, il n'y a pas de chansons. Mais ça marche tout de même bien. Les personnages sont des marionnettes géantes. Le scénario retrace l'histoire du film. Tout est bien réalisé, c'est coloré, ça bouge de partout, c'est un bon moment passé au sein de ce théâtre. Le seul défaut selon moi est la longueur du spectacle qui dure un peu trop longtemps à mon goût...


Sortis de là, on constate que la pluie s'est calmée, l'heure pour nous de reprendre notre visite avec une attraction extérieure emblématique du parc : Expedition Everest. La montagne abritant l'attraction est très impressionnante ! Nous pénétrons donc dans la zone Asia où se trouve l'attraction. Nous avions un FastPass+ pour celle-ci. Mais il ne sera pas vraiment utile, l'attente étant nulle (et ça sera le cas toute la journée pour notre plus grand plaisir !). Avec le FastPass+, nous ne verrons pas toute la file d'attente de l'attraction, qui relate la légende du Yéti. Nous la découvrirons plus tard, et celle-ci est merveilleusement bien faite !

Everest droit devant !


Je n'attendais rien de cette attraction excepté une belle théma. Et au final j'ai eu assez tord. Nous demandons pour embarquer au dernier rang, sans aucun souci et nous prenons place dans le dernier wagon dont l'arrière est thématisé par une sorte de machine à vapeur d'où se dégage de la fumée en station. On ferme nos lap-bars et c'est parti !


Le parcours commence gentiment avec une partie extérieure suivant le dénivelé du sol. Les rails suivent les courbes du terrain. Ça n'est pas exceptionnel mais ça met bien en jambe. Puis vient le lift qui nous porte quasiment au sommet de la montagne. Le train slalome alors un peu entre les pics et roches et accélère légèrement. C'est amusant mais pas encore exceptionnel. Mais c'est maintenant que le tout devient intéressant avec l'arrêt du train face à des rails que le Yéti a arrachés. Le train repart alors en arrière, dans une section indoor avec notamment un virage en creux très intense ! Enfin un peu de sensations, qui passent crème. Puis ont est remis à l'endroit, et le train est propulsé vers la drop principale de l'attraction. On arrive à avoir un chouilla de sensations et celle-ci en est au final bien amusante. Puis on effectue un virage près du sol, on remonte et on replonge dans la montagne, avec un très chouette passage également. Puis on arrive à la fin après une courte section indoor, où l'on passe sous le Yéti géant (immobilisé) avant de rejoindre l'extérieur en douceur et de retourner en gare.


Même si Expedition Everest n'est pas un monstre de sensations, il reste une attraction très fluide, magnifique et originale, avec quand même de chouettes passages. C'est mieux que Big Thunder Mountain, Space Mountain, Test Track ou encore Seven Dwarfs Mine Train en termes de sensations donc c'est assez appréciable même si ça reste très familial ! Pour nous ça sera un must !


Notre premier tour se fera en partie sous la pluie (pas des plus agréables donc), mais nous ferons encore de nombreux tours par la suite...

Photo Onride


Ensuite, nous irons découvrir plus en détails la très belle zone asiatique en allant faire un premier Trek, le Maharajah Jungle Trek. Il s'agit d'un walk-through à la découverte d'animaux. Au départ, on peut prendre une fiche explicative à rendre en fin de parcours. Les décors sont très impressionnants, c'est juste sublime de s'y promener. On apercevra notamment des tigres, des varans du Komodo et des chauves-souris. Aux emplacements des animaux, il y aura toujours un cast member prêt à nous donner informations et anecdotes sur les animaux présentés.

Quelques photos dans le Maharajah Jungle Trek


Ensuite nous irons manger un plat asiatique dans la zone Asia en question. Très bon plat pour ma part, un peu moins pour Liévine. L'immersion est pour moi parfaite. Seul le soleil est manquant...


Pas loin de Kali River Rapids, le raft ride en réhab, se trouve un îlot avec une imposante structure où de nombreux singes sont hébergés. L'ensemble est magnifiquement thématisé. On ira observer les singes un moment avant de poursuivre notre visite...

L'îlot aux singes


Depuis le début de la journée, nous avions vu des enfants effectuer une sorte de grand jeu au sein du parc. Avec un petit livret, ceux-ci se rendaient auprès de différents cast-members pour y effectuer une petite tâche ou pour répondre à des questions afin de gagner un badge à coller dans leur cahier. Liévine et moi avions envie de le faire également, et nous avons dès lors pu acquérir gratuitement un livret de scout (comme dans Là-Haut) avec une multitude de badges à obtenir. Une manière amusante de découvrir le parc !


Après nous être rendus à quelques stands pour obtenir nos badges, nous irons refaire un tour d'Expedition Everest. Après, nous pénétrerons dans la zone Africa. Elle est elle aussi très jolie, mais moins impressionnante que la zone Asia selon moi. Notre dernier FastPass+ nous attend sur Kilimandjaro Safaris. L'entrée de l'attraction est un arbre en béton assez moche, mais c'est bien la seule chose moche de l'attraction ! Il s'agit d'un tour en camionette-jeep dans la savane à la découvert d'animaux qui ont l'air d'être en liberté (les enclos sont invisibles !). La balade est assez dynamique, avec un chauffeur qui fait office de guide. Il y a même un passage sur un pont assez amusant avec un chouette effet. Les animaux sont parfois observables de très près et il y en a beaucoup, et de sortes différentes. Pour le coup, s'il y avait eu du soleil, on aurait pu se croire en pleine Afrique ! Très bonne attraction également donc...

Girafes observables au sein du parcours de Kilimandjaro Safari


A la sortie de l'attraction se trouve juste à côté le second Trek du parc, plus long que le Trek asiatique avec une multitude d'animaux et de nombreux badges à gagner au fil du parcours ! Ce Trek, appelé Wild Africa Trek, propose une belle galerie d'animaux dans un beau décor, même si pour moi le Trek asiatique est le meilleur des deux de par sa théma...


Ensuite, nous irons assister au spectacle du Roi Lion. Un très grand moment pour moi, le Roi Lion étant mon Disney préféré quand j'étais petit. C'est un très bon spectacle, festif, avec des gradins positionnés tout autour d'une scène centrale. Les grandes chansons du film sont présentées et de nombreuses acrobaties effectuées. A ne pas manquer !


Nous déciderons ensuite d'aller visiter la dernière zone du parc : Rafiki's Plante Watch. Pour s'y rendre, il n'y a pas le choix, il faut prendre un train. On arrive rapidement à la zone, en passant par les coulisses du parc. Celle-ci contient de nombreuses petites animations, et de nombreux badges à gagner. Le tout est ludo-éducatif. On pourra y voir quelques animaux supplémentaires, et des cast-members seront toujours là pour nous expliquer deux ou trois choses...

Envie de caresser un serpent ?


Le temps file et il est déjà 16h passées. Pour ma part, je voulais encore au minimum faire une fois Expedition Everest et Dinosaur. Liévine voulait obtenir ses derniers badges. Nous décidons de nous rendre ensemble à Dinosaur (où certains badges pouvaient être gagnés), et puis ensuite nous nous séparerons. L'attraction Dinosaur est toujours autant géniale. Nous déciderons donc délibérément par un  manque de temps de ne pas faire le cinéma 4D sur Mille et une pattes.


Enfin, nous achèverons la journée sur Expedition Everest. J'enchaînerai les tours alors que ma pote, elle, ira à la quête d'autres badges. Mais les cast-members pour les badges cessent de distribuer ceux-ci dès 16h45. Liévine viendra donc me rejoindre pour deux derniers tours d'Expedition Everest, dernière attraction pour nous de ce Trip...


Nous irons rejoindre l'entrée du parc pour aller au centre d'accueil des visiteurs pour y expliquer le problème de son des attractions du resort (un cast-member nous avait conseillé de le faire à la sortie de Dinosaur). Le cast qui nous accueillera sera un Français, très accueillant, et nous dialoguerons longuement avec lui. Puis avec notre Magic Band, nous irions acheter quelques photos onride. Enfin, nous quitterons avec du plomb dans les jambes le dernier parc du Trip...


Conclusion sur Animal Kingdom ? Ce parc est excellent ! Je n'en attendais rien, mais alors vraiment rien du tout et je l'ai adoré ! Le parc est magnifique (pourtant nous l'avons visité alors qu'il était en travaux), les Treks sont super beaux, les animaux bien présentés et le parc compte deux bons spectacles et deux musts (Dinosaur et Expedition Everest). Excepté encore Kilimandjaro Safaris, le reste est plus anecdotique mais malgré le faible nombre d'attractions, on ne voit pas vraiment le temps passer... Avec Kali River Rapids, le futur Avatar Land et le spectacle nocturne sur le lac, Animal Kingdom deviendra selon moi le second meilleur parc du resort après Magic Kingdom. On finira donc le séjour sur une très belle note !


Meilleure attraction de la journée : Expedition Everest

Meilleure zone à thème : Asia

Déception du jour : Aucune

Surprise du jour : Dinosaur

Spectacle marquant : Festival of the Lion King


Nous irons encore découvrir notre nouvel hôtel, pour une unique nuit, le All Star Music qu'on a trouvé meilleur en général que le Pop Century (sauf peut-être pour la chambre en elle-même un peu vieux jeu) car plus petit, moins usine à touristes...

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc