• Anthony Dernicourt

Disney's Hollywood Studios (12/14)

#floride2015 #florida #orlando #usa #wdw #disney #disneyshollywoodstudios #dhs

Floride 2015 : Deux semaines au Sunshine State

Avec Liévine - [Ce chapitre est dédié à la visite d'un parc à thème]

Et c'est parti en ce mercredi, avant-dernier jour pour nous en Floride, pour visiter Disney's Hollywood Studios ! Le matin, nous nous levons bien revigorés grâce à la journée de pause de la veille dépourvue de visite de parcs d'attractions. Après un nouveau petit-déjeuner de tartines pas chères, nous prenons une navette en direction du grand frère des Walt Disney Studios.


Arrivés à l'entrée, il nous faudra subir une mauvaise organisation de l'ouverture du parc (avec des files qui se chevauchent, certaines avançant plus vite que d'autres, etc...) pour au final rentrer dans le parc quinze minutes après son ouverture alors que nous étions arrivés bien avant l'heure d'ouverture.


La première étape de la journée sera pour nous une borne Fastpass+. Nous voulions tenter d'avancer nos Fastpass+ à plus tôt dans la journée pour pouvoir en reprendre par après. Mais notre dernier Fastpass+ étant pour Toy Story Midway Mania vers 15h, nous nous pourrons pas réorganiser ceux-ci, car il n'y avait déjà plus de FastPass+ pour ladite attraction, sans surprise...


C'est donc plein d'entrain que nous décidons d'effectuer un tour des attractions les plus populaires du parc, en commençant par la célèbre Tour de la Terreur, première du nom, située au fond de Sunset Boulevard...

Sunset Boulevard avec Tower of Terror au fond...


Devant la file, nous apercevons qu'il n'y a que 10 minutes d'attentes annoncées, c'est parti ! Liévine avait très envie de découvrir la Tower of Terror locale, vu qu'elle adorait celle de Paris et la considérait comme l'une de ses attractions préférées. Pour ma part, j'étais certes curieux mais pas autant qu'elle. On traversera rapidement la file d'attente vide pour directement entrer dans l'hôtel et arriver au pré-show, similaire à celui de Paris. Puis nous sommes invités à entrer dans la chaufferie où notre tour viendra très rapidement...

Devant la Tower of Terror


Nous embarquons dans la cabine d'ascenseur et nous bouclons notre petite ceinture. Le Cast Member joue le jeu et les portes se ferment. Nous assistons avant la chute à la vision de la disparition des passagers de l'ascenseur puis nous empruntons un couloir : l'ascenseur se déplace horizontalement, sur un rail, et nous sommes entourés d'objets de la "quatrième dimension" (qu'on peut apercevoir dans le générique de la série présenté lors du pré-show). C'est assez particulier par rapport à la version parisienne et l'illusion de l'ascenseur est pour moi ici brisée. Enfin arrive la section de chutes avec une programmation aléatoire. Comme à Paris, c'est chouette, sensationnel mais pas trop, bref c'est une attraction vraiment au top et accessible à tous. Puis on regagne la sortie et on ira enchaîner un second tour directement !

Onride !


Après deux tours de Tower of Terror, on ira ensuite tester le Rock'n'Roller Coaster version locale. L'attraction se trouve à côté de la Tower of Terror, un peu isolée du reste du parc où tout s'agglutine. 10 minutes d'attente également annoncées, on saisit l'occasion et on s'engage dans la file. Notons au passage la qualité de la façade de l'attraction comparée à celle de Paris...

Façade de Rock'n'Roller Coaster version floridienne


La file d'attente aboutit rapidement sur un pré-show très bien réalisé en ce sens qu'il introduit vraiment bien l'attraction et sa longue, longue limousine ! Je pense qu'à Paris le scénario est plus farfelu, mais ici en Floride c'est vraiment bien exécuté. On arrive ensuite rapidement au quai d'embarquement où comme aux Walt Disney Studios, on voit le lancement des trains. Pour notre part, on demandera à être placés tout devant, ce que le Cast Member acceptera sans souci.


Que dire sur cette version ? Le layout est identique à Paris mais l'emballage est beaucoup mieux réalisé. On traverse une multitude de néons censés représenter la traversée à toute allure d'un ville et on y croit, c'est vraiment sympa. Mais cependant, malgré le bel emballage, ça reste pour moi une attraction avec un très mauvais layout. Le launch est sympathique mais sans plus, mais après avoir passé le Sea Serpent (la première inversion), excepté le Corkscrew un peu plus loin dans le parcours (joliment entouré de palmiers lumineux), eh bien o s'ennuie ferme. On a droit à une succession de virages sans intérêt et dépourvus de sensations. C'est dommage, car l'idée est là, l'exécution aussi, mais le layout est nul. Donc meilleur qu'à Paris, mais ça reste moyen dans l'ensemble...

Onride en First row !


On reviendra encore faire un tour de Tower of Teror avec un Fastpass+ avant de passer à la suite...


Poursuivons donc en remontant le Sunset Boulevard pour rejoindre la place d'entrée du parc où le chapeau géant de sorcier de Misckey était en train de se faire démonter. Juste derrière se trouve The Great Movie Ride, dont l'entrée est la façade du Chinese Theater.


La file d'attente annoncée est assez courte, 5 à 10 minutes et heureusement car celle-ci est une sorte de parc à boeuf devant un écran géant diffusant des extraits de classiques du cinéma. Cette attraction est un très gros dark ride avec un animateur à bord des très gros véhicules. Nous embarquons donc rapidement à bord de ceux-ci et le guide nous souhaite la bienvenue à travers un voyage où l'on va revivre l'histoire des grands films du cinéma. Ma mémoire me fait un peu défaut, mais je sais qu'au final, nous n'avons reconnu que très peu de films. Mais ce qui est marquant dans cette attraction, c'est le rôle du guide qui dans une scène (Far West) va se faire attaquer par un bandit qui prendra sa place dans le véhicule. Il y a donc un chouette jeu d'acteurs lors du parcours et cela apporte de la vie à l'attraction. On sera également amenés à récupérer notre guide dans une scène plus aventure (Egypte ? Indiana Jones ? Je ne me souviens plus trop). L'ensemble est bon, sans être excellent. Mais ne pas avoir cette attraction (comme prévu de base) aux Walt Disney Studios n'est selon moi pas un gros manquement...


On enchaîne avec Star Tour II. De nouveau très peu de monde dans la file d'attente (10 minutes) qui se parcourt donc rapidement pour déboucher sur les Star Speeders. Nous avions pour le coup un FastPass+ qui aura été inutile. Bon, Star Wars et moi ça fait deux, les simulateurs et moi ça fait deux, donc de base, je sentais que je n'allais pas forcément être conquis ! Alors la qualité de l'image est top, la simulation est bien effectuée, mais au final, l'ensemble m'aura rendu nauséeux (étonnement plus que Mission Space que j'avais adoré) et je n'en garde pas un souvenir impérissable : la preuve, je suis incapable de vous dire quelles scène nous avons vus lors de notre unique tour. Liévine aura beaucoup mieux apprécié.


Après Star Tour II, nous décidons d'aller voir un premier spectacle, en l'occurrence celui d'Indiana Jones. Le spectacle à effets  spéciaux est sur le point de débuter, nous nous engageons donc dans la file amenant aux grands gradins couverts accueillant le public. On y trouvera une bonne place et devrons quand même attendre un bon moment avant que le show ne se lance. Pendant ce temps, certaines personnes dans le public sont sélectionnées pour participer (on passera notre tour pour ce coup-ci !). Enfin, le show commence avec une première scène assez époustouflante où Indy est dans un temple où de nombreux éléments tentent de l'atteindre (boule géante, piques sorties du sol, flammes, etc...). C'est bien fichue on est plongés dedans. Puis la scène s'interrompt comme sur un plateau de tournage (c'est d'ailleurs la trame du spectacle) et pendant un long premier changement de décors, on a le droit à du meublement de la part d'un animateur qui discute avec les membres du public sélectionnés qui feront office de figurants dans la prochaine scène. Mouais, c'est long et on n'attend qu'une chose, que l'action reprenne !


La deuxième scène se déroule dans un village, un marché et là encore, c'est fort dynamique avec Indy attaqué et poursuivi par des méchants. On aura droit à de nombreuses acrobaties tandis que les figurants du public observent la scène sans vraiment faire grand chose... Puis, second temps mort, nouveau changement de décors pour aboutir à la dernière scène dans le désert avec hélicoptère, jeeps, effets de feu, etc.. C'est bien, ça bouge, Indy sauve une donzelle, et les méchants sont vaincus. C'est classique mais époustouflant visuellement parlant. Au final, ce spectacle est bien, mais long, trop long à cause de ces temps morts inutiles entre les scènes. C'est dommage, ça casse le rythme.

Indiana Jones Epic Stunt Spectacular !


Sortis du spectacle qui aura duré un bon moment, nous nous décidons à aller s'installer quelque part pour manger nos tartines achetées le matin même à notre hôtel. Pas question aujourd'hui de faire une pause au Pop Century, nous n'en n'avons pas le temps, le parc fermant à 19h. Mais en chemin, nous tomberons sur le spectacle Frozen Sing-along Celebration, le Karaoké géant de Frozen également joué cet été à Disneyland Paris. Liévine adore Frozen, connait les chansons et nous avons l'occasion d'assister au show dont les portes viennent d'ouvrir. On décide donc d'aller voir ce spectacle.


C'est simple, il s'agit d'un karaoké géant animé par Anna en attendant l'arrivée de sa soeur Elsa. Quasiment toutes les chansons du film sont chantées. Les Américains chantaient certes, surtout pour Let it Go, mais pas assez j'ai l'impression ; la sauce ne semblait pas prendre. Pour ma part, Frozen me laisse indifférent donc le spectacle ne sera pas mémorable...


Et donc en sortant de là, petite pause snack. Juste à côté de là où on mangera nos tartines, face à l'aire de jeux Chérie j'ai rétréci les gosses, il y avait une photo-location Monsters INC. On se prendra au jeu et on ira faire une photo avec Bob et Sully.

Photo-location de Monsters INC


Ensuite, nous irons découvrir un nouveau coin du parc aux alentours de là où nous étions où des rues américaines sont reconstituées notamment avec de nombreux effets d'optique. Quelques magasins complètent l'ensemble qui est une zone très sympathique et agréable, appelée simplement Streets of America.

Au coeur de Streets of America


Plus à gauche, nous irons visiter le One Man's Dream, l'exposition dédiée à Walt Disney. C'est très intéressant et on y trouve de belles maquettes et autres affiches, dessins et projections de vieux dessins animés. Un film est également diffusé, revenant sur la vie de Walt Disney. Nous irons voir ce petit film avant de passer à la suite.

One Man's Dream


A côté se trouve Toy Story Midway Mania, dont notre FastPass+ arrive bientôt à échéance, et Art of Animation. Il nous reste encore un peu de temps donc nous en profiterons pour effectuer un tour de cette attraction-spectacle qui est fort identique à la version de Paris, à savoir Mushu de Mulan qui explique le processus de réalisation d'un dessin animé.


En sortant de là, nous auront droit à deux autres photo-locations dont une avec les Indestructibles. Petite photo au passage, avant de prendre la direction du très attendu Toy Story Midway Mania !

Photo-location des Indestructibles


Grâce à notre FastPass+, nous échapperons à plus de 60 minutes d'attente (une constante sur la journée). La file FastPass+ passe à travers une série de chouettes décors, des jouets à la taille géante. Pour ma part, j'attendais cette attraction au tournant ! En effet, j'adore Maus-au-Chocolat, c'est l'un de mes dark rides préférés car l'interaction y est au top ! Je pourrais en faire 10 tours d'affilée sans aucun souci ! Liévine, elle, aimait beaucoup moins le dark ride de Phantasialand et était moins impatiente que moi à l'idée de tester l'attraction en question. Mais qu'importe, au final, on aura tous les deux bien aimé (même si je me serai fait battre !). Cette attraction interactive innovante est un duel constitué de sets de mini-jeux. Nous sommes armés d'une sorte de fusil avec une petite cordelette à tirer, ce qui va lancer fictivement sur des écrans 3D des billes, des assiettes, etc... sur différentes cibles rapportant des points. Nous sommes à bord d'un véhicule qui se déplace d'écran en écran où à chaque fois un mini-jeu est proposé. J'ai adoré ! L'univers de Toy Story, le fun de l'attraction, l'interactivité et la variation des mini-jeux en font un must, pour moi la meilleure attraction du parc !

Façade de Toy Story Midway Mania !


Maintenant, si je compare à Maus-au-Chocolat, la force de Toy Story Mania est la licence Toy Story, ainsi que la variabilité des jeux, chose qu'il n'y a pas sur Maus-au-Chocolat, mais qui au contraire de sa version Disney, propose étonnement plus de décors entre les scènes écrans. Au final, pour moi les deux se valent.

Dans la file de l'attraction


Bon, que nous reste-t-il à découvrir ? Il est peut-être temps d'essayer un troisième spectacle ? Mais avant, nous irons refaire un tour de Tower of Terror avec 15 minutes d'attente, et nous aurions bien voulu faire de même avec Rock'n'Roller Coaster mais l'attente y est montée à 50 minutes. Mais puisque notre dernier FastPass+ était venu à terme, nous pouvions en reprendre un nouveau ! Nous en prendrons donc un pour Rock'n'Roller Coaster pour plus tard dans la journée...


Nous irons en attendant voir le spectacle de la Belle et la Bête, sorte de comédie musicale. Le spectacle se déroule dans un grand théâtre avec gradins couverts. On retrace l'histoire du film et le tout est très bien réalisé. J'aime bien ce Disney, j'ai bien apprécié le rendu. On aime les chansons, l'histoire, les personnages, c'est donc un très bon spectacle, assez simple au final (sans trop d'acrobaties et pyrotechnie) mais on y passe un bon moment. On notera que par moments Belle s'exprimera en français et dira bonjour au public, très réceptif qui répondra bonjour également en français !

Scène finale de Beauty and the Beast Live on Stage !


Sortis de là, notre FastPass+ est déjà utilisable, donc nous irons refaire un tour de Rock'n'Roller Coaster en last row cette fois-ci. Rien à rajouter par rapport au matin, le layout reste nul. Je préciserai quand même que niveau confort, pour un Vekoma, ce ne fut pas la catastrophe, le tout étant d'anticiper les changements de direction avec la tête, bien en avant.


Après, nous irons encore prendre un FastPass+ pour Fantasmic, le show nocturne qui clôturera la journée. Mais avant, nous irons d'abord aller voir un quatrième show, celui de la Petite Sirène. Celui-ci est assez court et un peu vieux jeu selon moi. Avec l'attraction sur la Petite Sirène au Magic Kingdom, le tout devient obsolète. C'est pas mauvais, c'est juste un peu dépassé...


Et juste avant d'aller voir Fantasmic! pour achever la journée, nous irons enfin faire quelques boutiques de souvenir où nous craquerons pour quelques articles. Pour ma part, j'achèterai un plaid Disney World ainsi que des souvenirs pour mes soeurs. Ça sera le seul réel gros craquage, et encore, nous aurons été plus que raisonnables !


Finalement, parlons de Fantasmic!, le show qui clôturera notre visite. Le spectacle se joue dans une arène éloignée du parc. L'entrée se fait par le fond de Sunset Boulevard. Nous n'avions pas compris qu'avec nos FastPass+, nous avions droit à des places privilégiées (il n'y avait aucune indication). Les gradins étaient pleins à craquer. Nous avons du nous asseoir séparément. Si nous avions su que de bonnes places nous attendaient... enfin soit, le spectacle se déroule sur une île montagneuse entourée d'un plan d'eau. Mickey arrive en magicien et la musique retentit, le spectacle débute. De mémoire, difficile de tout vous narrer mais au départ, le tout est positif, on évoque de grands moments Disney comme l'amour, l'amitié, etc.. le tout avec des chars aquatiques et des projections sur écrans d'eau. Puis on évoque les méchants et ceux-ci débarquent. Mickey et ses comparses sont en danger ! Les méchants Disney s'associent et les Gentils auront à affronter un serpent géant ou encore Maléfice qui se transforme en dragon. C'est impressionnant, avec une multitude de pyrotechnie. L'histoire est simple mais présente, la musique renforce bien l'expérience, c'est du grand art ! Le spectacle s'achève sur la victoire des Gentils, qui paradent sur un bateau à aubes (référence à Steamboat Willie probablement) puis le tout se clôture sur un feu d'artifices. Nous déciderons de partir dès le début du feu d'artifices pour éviter le départ de l'énorme foule de l'arène, et d'une attente interminable des navettes. Nous serons dans les premiers à prendre une navette, pour rentrer tranquillement au Pop Century.


Disney's Hollywood Studios est un très bon parc, surtout quand on le compare à Walt Disney Studios. Le parc ne possède pas énormément d'attractions mais la plupart sont de bonne facture. Ici le plus important ce sont les spectacles, il y en a beaucoup et la plupart sont excellents. Le seul que nous n'aurons pas fait est le Stunt Show Live, Motor, Action ! par manque de temps. Visuellement parlant, c'est pas mal, même si l'organisation du parc est par contre beaucoup plus bordélique. Mais face à Universal Studios Orlando, le parc ne fait clairement pas le poids !


Meilleure attraction de la journée : Toy Story Midway Mania

Meilleure zone à thème : Streets of America

Déception du jour : Star Tour II

Surprise du jour : Les spectacles du parc en général

Spectacle marquant : Fantasmic!

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc