• Anthony Dernicourt

Magic Kingdom - jour 2 (10/14)

#floride2015 #orlando #wdw #disney #magickingdom #electricalparade #magic #themepark

Floride 2015 : Deux semaines au Sunshite State

Avec Liévine - [Ce chapitre est dédié à la visite d'un parc à thème]

Et c'est parti pour une deuxième journée d'affilée au Magic Kngdom, l'occasion pour nous de découvrir les quelques attractions que nous n'aurons pas faites la veille, et également l'occasion de refaire à volonté nos attractions préférées du parc.


Petit-déjeuner rapide dans le restaurant du Pop Century, toujours avec ces tranches de pain à 0.79 dollars, et directement après, direction les navettes stationnant à l'entrée de l'hôtel.

Main Street USA au petit matin


Le parc semble tout aussi calme que la veille, mais par contre le ciel est fort gris, avec de gros nuages menaçants (même si mes photos montrent le contraire ; il s'agit de photos prises à d'autres moments de la journée, ou même des photos de la veille). Mais il ne fait pas trop froid et de nombreuses attractions nous attendent. Pour débuter la journée, on se hâte vers Seven Dwarfs Mine Train qu'on espérait pouvoir refaire sans trop de monde mais ce ne fut pas le cas avec 90 minutes d'attente au compteur ! Finalement, la journée ne va pas être si clame que cela... Avec un peu de recul, on aura constaté que la veille avait eu lieu le Superbowl, raison pour laquelle le parc était relativement peu fréquenté. Peut-être qu'aujourd'hui ça ne sera malheureusement pas le cas, même si le Crowd Calendar annonce une journée "verte"...


A proximité de Seven Dwarfs Mine Train se trouve Mickey's PhilarMagic que nous n'avions pas encore testé avec 10 minutes d'attente. On attendra en réalité juste le lancement de la prochaine séance. Cette attraction consiste en un cinéma 3D où Mickey supposé être chef d'orchestre. Donald intervient, prend sa place et est pris d'assaut par les instruments. S'en suit un voyage à travers quelques passages classiques de films Disney (de grands instants musicaux des différents films). C'est chouette, rythmé, ça nous évoque nos dessins animés favoris, bref, un chouette cinéma 3D. Mais encore une fois c'est fort bruyant, et puis voir des classiques Disney convertis en 3D est assez saisissant.


Passons à la suite. après cette mise en jambes, nous nous dirigerons vers Liberty Square pour y essayer le Hall of Presidents. C'est une attraction-spectacle consistant en la présentation des divers présidents des Etats-Unis, à travers des AA dont certains de très bonne facture. C'est patriotique, un brin historique et assez bien réalisé dans l'ensemble. Mais en tant qu'Européens, ça nous laisse légèrement indifférents alors que l'on sent que ça émeut les visiteurs américains.

Hall of Presidents de nuit, même si nous l'avons testé en matinée...


Après, on se dirigera vers Jungle Cruise, au sein d'Adventureland. On y attendra pas moins de 40 minutes, la plus longue attente que nous effectuerons au Magic Kingdom. La veille, il y avait tout autant de monde et nous étions bien déterminés à tester ce classique des parcs Disney. La file d'attente n'est pas du tout passionnante comparée à de nombreuses autres dans le parc. Au final, on embarque dans de larges bateaux, accompagnés d'un guide (une guide en l'occurrence) pour explorer la jungle et sa faune locale. L'environnement alentour est très bien représenté, on se croirait pour le coup vraiment partis en expédition dans la jungle. Puis apparaissent les premiers animaux et l'illusion est brisée. On est bien dans un parc d'attractions. Heureusement, Animal Kingdom aura rectifié le tir mais j'y reviendrai plus tard dans un autre chapitre. On passe donc à travers plusieurs scènes extérieures, notre guide nous raconte diverse choses, parfois drôles, puis l'aventure se corse un peu mais ça reste gentil. Maintenant, Jungle Cruise ne m'a pas marqué du tout et j'ai du mal à retrouver tous mes souvenirs concernant cette attraction... Aucune photo non plus d'ailleurs...


Juste en face se trouve The Enchanted Tiki Room, encore un grand classique. Je regarde l'heure, il est 11h50. Alors il faut savoir que ce 1er février, Je recevais mes résultats d'examens de session de janvier. Mes notes seraient postées à 18h heure belge sur le site internet de mon université. Soit à 12h en Floride. On décide de s'engager dans la file d'attente de la Tiki Room alors que je sens un noeud se serrer dans ma gorge. Petit instant de stress avant l'annonce des résultats. Devant nous, il n'y a pas réellement de file d'attente, on attend juste le prochain show. Et voilà qu'il est midi ! Ma pote me prête son smartphone et je me hâte de consulter le site internet. La connexion wifi du parc est bien lente, particulièrement en cet instant. Et on est invités à pénétrer dans la Tiki Room.


C'est donc un oeil rivé sur la page en cours de chargement que je m'installe avec ma pote dans la salle de l'attraction. Tout le monde est installé en cercle, orientés vers le centre de la salle. Et voilà, la page est chargée, je peux consulter mes résultats. La tension est palpable et... Et je découvre que j'ai réussi brillamment tous mes examens ! Quelle bonne surprise ! Le stress retombe, je suis extrêmement heureux et voilà que le show commence.


Dans cette attraction spectacle, des oiseaux chantent diverses chansons. Ces oiseaux sont en réalité de vieux AA. Il y a 4 protagonistes principaux venant de 4 pays différents (les USA, la France, l'Allemagne et l'Espagne je pense). Ils chantent à tue-tête (j'ai encore cette horrible chanson en tête pour le coup, chez Disney ils sont forts !) et d'autres volatiles apparaissent partout dans la salle, dont au centre un lustre de sortes de grosses perruches blanches. Les oiseaux chantent plusieurs chansons, tout bouge (d'autres détails comme les visages des totems présents dans la salle de la salle par exemple) et le show se conclut. C'est daté, certes, mais on comprend qu'à l'époque, ça devait être sacrément impressionnant.


Bon, il est l'heure de notre premier Fastpass+ de la journée pour Splash Mountain, alors que le ciel s'assombrit de plus en plus. Une grosse pluie nous surprend alors et nous allons nous abriter sous une des façades de Frontierland. On patientera un petit peu avant de quand même se décider à tenter Splash Mountain sous la pluie (avec un parcours principalement couvert, et puis mouillé pour mouillé...) On traverse Frontierland en courant et on rejoint donc l'attraction aquatique déjà testée la veille, qu'on aura encore plus appréciée (avec la musique qui va avec !).

Avec un grand soleil c'est bien mieux !


Bon, on est trempés, on commence à avoir faim, il est temps de rentrer à l'hôtel ! On attendra pas moins d'une demi-heure pour une navette ce qui est par contre scandaleux sur le coup. Mais qu'importe, on arrive tout de même à notre hôtel et on peut aller chercher notre repas du pauvre. Puis nous rejoindrons notre chambre pour se reposer un peu, et pour que je puisse contacter mes parents pour leur annoncer fièrement mes résultats.

Notre "bel" hôtel


Mais on ne s'attardera pas trop. Le soleil vient de réapparaître d'à travers les nuages. On se décide pour un petit tour de Disney Downtown, le Disney Village local, pour en profiter sans la foule du soir. La zone commerciale est accessible en navette encore une fois. On flânera dans quelques boutiques sans rien acheter excepté pour ma part un pin's hors de prix pour une pote à moi (j'espère qu'elle aura sur la conscience qu'à cause d'elle, je n'aurai mangé que des tranches de pain pendant des jours !). Mais bon, bien vite l'envie nous reprend de retourner dans le parc. On prendra une navette encore une fois pour rejoindre le Magic Kingdom (ou 2 en devant faire un escale, je ne sais plus trop...).


Bref, retour dans le Magic Kingdom avec pour objectif de refaire nos attractions favorites. On effectuera donc encore quelques tours de Space Moutain, dont un tour grâce à un FastPass+ réservé. J'aime vraiment bien cette attraction, étonnamment d'ailleurs, puisqu'en soit elle n'a rien d'extraordinaire...

Space Moutain


Après quoi d'autre ? Eh bien on tentera un tour de Carrousel of Progress mais l'attraction tombera en panne alors que nous étions sur le point d'entrer. Bon, on n'aura attendu que 5 minutes avant que ça ne tombe en panne et je ne pense pas que nous aillons manqué grand chose au final. On quittera Tomorrowland pour aller faire un tour du côté de Frontierland refaire Big Thunder Mountain. Ensuite arrive notre deadline de Fastpass+ pour Peter Pan, qui aura plafonné à 60 minutes pendant tout le séjour.


C'est donc en attendant 10 petites minutes seulement qu'on fera ce petit dark ride ultra populaire qui pour moi a un intérêt très limité (c'est quand même très court) mais que Liévine aimait énormément à Paris et avait donc hâte de tester ici en Floride.

Peter Pan's Flight


La conclusion est qu'il n'y a pas d'énorme différence avec Paris et que ça reste très court...


La nuit commence à tomber doucement et nous n'avons pas encore testé le Buzz Lightyear's Space Ranger Spin, le dark ride interactif sur Buzz l'éclair version floridienne. J'aime beaucoup les dark rides interactifs en général, et celui de Paris ne m'avait pas semblé extraordinaire. Mais ici, même si je pense que c'est exactement la même version, j'ai bien apprécié. Ça ne reste pas du tout une référence dans le domaine (surtout avec Toy Story Midway Mania dans un parc voisin !) mais on s'est bien pris au jeu (que j'aurai perdu...).


Il fait nuit et on a envie de se faire un tour d'abord de Space Mountain, juste en face de Buzz, puis d'enchaîner avec Big Thunder Mountain dans le noir. Ce qu'on fera. Généralement j'aime beaucoup visiter un parc une fois la nuit tombée, ici ça sera également le cas. C'est tellement plus amusant de rider la nuit !


L'air de rien, il est déjà 20h passées et nous n'avons pas encore soupé. La veille on s'était abstenus mais nous avions mangé assez tard dans l'après-midi ce qui n'était pas le cas aujourd'hui. On se prendra donc en sortant de Big Thunder Mountain une Turkey Leg à deux. Un peu plus de 10 dollars la Leg, ça va, on n'explose pas notre budget et ça nous changera du pain...

Une Turkey Leg à deux !


Au final, ces Turkey Legs qu'on aura vues en vente un peu partout dans chaque parc, c'est pas terrible. Mais ça nous calera l'estomac pour achever la journée. La parade électrique passe auprès de nous et alors que nous nous orientons vers Haunted Mansion...

Disney's Electrical Parade


Nouveau tour d'Haunted Mansion pour nous, pour mieux pouvoir apprécier ce chouette dark ride.

Décor devant Haunted Mansion, de jour !


Ensuite, on ira faire les boutiques dans Main Street USA sans rien acheter, que du lèche-vitrine !


Doucement, on sent la fatigue dans nos jambes. On tentera encore un tour de Seven Dwarfs Mine train, où l'attente est redescendue à 35 minutes. On apercevra un bout du spectacle Wishes depuis la file d'attente extérieure de l'attraction. A nouveau, on demandera le last row qu'on nous accordera sans rechigner. Quel plaisir ! L'attraction est vraiment agréable, toute en douceur. On l'aura vraiment bien aimée. Dommage que l'attente y ait été à chaque fois si élevée...

Photo de nuit de Seven Dwarfs Mine Train


Et pour conclure cette dernière journée, que faire ? Space Mountain encore ? Big Thunder Mountain ? Splash Mountain dans le noir ? Non ! Un Meet'n'greet ! Et pas n'importe lequel ! Le pavillon des Princesses s'il-vous-plaît !


Alors pourquoi avons nous décidé de faire ça ? Je me le demande encore... Peut-être pour essayer de nous prendre au jeu des Meet'n'greet si populaire ici (avec jusqu'à 300 minutes pour rencontrer les héroïnes de Frozen). Et puis parce qu'il n'y a que 25 minutes pour rencontrer lesdites princesses Frozen et que ce genre d'opportunité ne se rate pas ? Je ne sais pas vraiment au final, on est à DisneyWorld, on s'en fiche, pas besoin de se justifier !


Dans le pavillon des princesses, il y a soit la possibilité de rencontrer la Reine des Neiges et sa soeur, soit Raiponce. La file d'attente pour Raiponce était quasiment déserte contrairement à celle de Frozen. Au final rencontre express avec chacune des héroïnes, pose photo, qu'on peut scanner avec notre Magic Band (comme après chaque attraction avec point photo en fait) pour pouvoir l'acheter après. Mouais, on verra. Mais ce qui est bien, c'est qu'ils autorisent à ce que l'on prenne nous-même également des photos. Chouette politique, dont voici l'une des photos, faites avec notre appareil...

En plein Pavillon des Princesses, en mode "Frozen"...


Et voilà donc comment terminer notre journée. Nous n'avions pas encore réellement fait attention au système des photos et curieux, nous irons demander dans la boutique dédiée à Main Street USA comment cela fonctionne. Alors soit on achète le Memory Maker à 200 balles pour avoir toutes les photos, illimité, sur support numérique en fin de séjour, soit on paie les photos imprimées selon différents forfaits. Toutes les photos  sont enregistrées dans la puce du Magic Band donc on peut les acheter en fin de séjour, ou même depuis chez soi, elles sont consultables encore un mois après la date de séjour sur MyDisneyExperience. Un système intelligent qui permet de choisir les meilleures photos sans devoir mémoriser le numéro de ladite photo et devoir aviser au jour le jour. Pour le coup on verra en fin de séjour. Par contre le Memory Maker à 200 balles, non merci !


Voilà, notre deuxième jour au Magic Kingdom s'achève, on est exténués et le lendemain, on doit se lever extrêmement tôt pour une excursion floridienne hors parc qui fera l'objet du prochain chapitre.

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc