• Anthony Dernicourt

Abisko National Park (5/6)

Mis à jour : mai 21

#Laponie2015 #lapland #sweden #abisko #northemlight #erasmus #sauna

Laponie 2015 : Au-delà du cercle polaire

Le parc national d'Abisko est un grand parc national situé sur le territoire suédois. Le parc appartient à la municipalité de Kiruna et longe la chaîne des Montagnes Scandinaves. Eloigné de toute pollution lumineuse, le parc est aussi réputé pour être un parfait endroit pour observer des aurores boréales.


En parlant d'aurores boréales, lors de notre arrivée à Abisko après avoir été à Rensjön, nous avons chacun pris possession d'une des cabanes situées au coeur du parc national où nous allions loger pou les deux nuits à venir.


Ces cabanes étaient en fait de jolis chalets très bien aménagés, sur deux étages, et dotés d'une cuisine, d'un salon, d'une salle de bains et d'une chambre pouvant accueillir quatre personnes. Les logements étaient très cosy. Perdus en plein milieu de la nature, encerclés de neige, c'était vraiment un cadre unique.

Nos maisons pour les prochaines nuits !


Nous sommes sortis de nos chalets en début de soirée, vers 18h, alors que la nuit était noire et profonde, afin de rejoindre le groupe et de se faire un barbecue en plein air autour d'un vaste feu. En levant les yeux dans le ciel, quelle ne fut pas notre surprise de voir une aurore boréale se dessiner au-dessus de nos têtes ! Dans l'obscurité totale se trouvait cette fine trace verte, très mystique et contrastant avec la noirceur du ciel. Nous étions bouche bée !

Voir des aurores boréales au moins une fois dans sa vie : check !


En progressant, nous avons pu en apercevoir d'autres dans le ciel : toujours ces longues traînées vertes assez floues. On était loin de l'imaginaire collectif de lumières chatoyantes et ondulant au-dessus de nous. Les réelles aurores boréales que l'on observe à l'oeil nu sont plus subtiles, plus effacées. Ce sont des traces vertes qui se meuvent très lentement. Leur intensité est renforcée quand on les photographie. Mais malgré cela, le spectacle reste époustouflant !

Difficile à bien photographier, je conseille de plutôt immortaliser dans votre mémoire !


C'est toujours les yeux rivés vers le ciel que nous nous sommes dirigés un peu plus en profondeur dans la forêt où se trouvait un autre Sami kåta, c'est-à-dire un autre tipi. A l'intérieur, un feu de camp pour griller saucisses ou marshmallows. Le barbecue avait été organisé par notre guide. La plupart de nos compagnons se sont empressés d'aller se réchauffer autour du feu et de se nourrir.

Petite pause ravitaillement !


De notre côté, nous avons continué à profiter du merveilleux spectacle que la nature était en train de nous offrir en observant ces formes colorées dans le ciel. Avec le tipi, la forêt et les montagnes au loin, le cadre était idyllique.

N'est-ce pas juste magique ?


Le froid a finalement eu raison de nous et nous avons fini par rejoindre nos comparses à l'intérieur du kåta. Nous avons mangé quelques saucisses grillées et marshmallows puis sommes retournés à notre chalet à notre aise pour profiter d'une fin de soirée paisible.


Le lendemain, comme vous avez pu le lire dans le chapitre précédent, nous nous sommes rendus la journée à Narvik. En fin de journée, nous sommes revenus à Abisko pour une soirée qui allait nous réserver une surprise assez inédite !


Par petits groupes, notre guide nous a invités à le rejoindre afin de nous rendre dans un sauna typiquement scandinave, tout de bois et perdu au milieu de nulle part. Nos maillots et serviettes de bain dans nos sacs, nous avons traversé pendant quasiment 20 minutes de marche des bosquets enneigés avant de rejoindre le bord d'un lac où se trouvait une unique cabane. Le trajet fut très pénible avec de fortes bourrasques de vent et de neige nous balayant le visage.


Notre petit groupe a alors pénétré dans la cabane à la température bien plus agréable. Nous avons été invités à nous mettre en maillot de bain et à prendre place dans le sauna, suffisamment grand pour accueillir une quinzaine de personnes. Les températures élevées faisaient du bien à tout le monde. D'habitude, je ne suis pas un grand fan des saunas et je n'arrive pas à y rester très longtemps. Mais ici, étrangement, après avoir traversé un véritable blizzard pour atteindre cette cabane perdue, la chaleur avait quelque chose de très réconfortant et c'était dès lors plus que supportable.


Ensuite, notre guide nous a proposé... d'aller faire un petit tour en extérieur, et de se risquer à un petit plongeon dans le lac, dont l'eau était proche de zéro degrés... Certains étaient très réticents à l'idée mais j'avais hâte de braver une telle expérience. Avec quelques autres volontaires, nous sommes sortis du sauna. Mon objectif était encré dans ma tête : je voulais plonger dans ce lac et y nager dedans !


Le choc de la température fut direct en sortant de la cabane. Le vent soufflait encore très fortement. Le plus dur fut de rejoindre le lac : pour ce faire, nous avons du marcher pieds nus dans la neige. C'est très douloureux et je vous conseille de vous munir de tongs si possible pour éviter ce moment fort peu agréable.


Mais ce n'était rien face à ce qui nous attendait. Les quelques volontaires commencèrent à se désister. Nous n'étions plus que quatre courageux à nous diriger en courant vers le lac, les autres ayant renoncés après avoir posé leurs pieds dans la neige froide.


Arrivés devant le lac, nous n'avons juste pas hésité. Nous avons couru dans l'eau noire, immobile et glacée. C'était comme si dans centaines de lames s'étaient mises à me transpercer le corps. J'avais naïvement cru que de passer de l'extrême chaleur du sauna au lac aurait été plutôt agréable, refroidissant et apaisant mais ce ne fut pas le cas, loin de là !


Néanmoins, après quelques secondes, la douleur s'est vite estompée et j'ai effectué quelques mouvements de brasse. Mes compagnons n'ont pas osé m'imiter et se sont contentés de plonger leur corps dans l'eau une seule fois, et d'en ressortir en courant. Après à pleine deux minutes dans l'eau, je les ai rejoints.


Nous avons à nouveau traversé l'étendue nous séparant de la cabane abritant le sauna, en marchant à nouveau dans la neige et nous sommes vite rentrés à l'intérieur. Nous étions frigorifiés.


Mais quelle ne fut pas notre surprise en retournant dans le sauna ! La sensation était juste incroyable, indescriptible. Je pense que le comparatif le plus proche que je puisse faire est de me comparer à cet instant là à une glace qui fondait au soleil : gelé à l'intérieur, chaud à l'extérieur. Et cette sensation avait quelque chose de très agréable, très apaisant. Nous sentions en nous la chaleur revenir, regagner du terrain et nous réchauffer. Quelle expérience ! Quelle sensation ! Probablement l'un des moments les plus mémorables de ma vie. Une expérience à absolument tenter, même si sur le moment-même ça peut paraître être de la folie.


Motivés par nos retours d'expériences, d'autres ont voulu aussi s'essayer à un plongeon dans le lac. Au final, la moitié de notre groupe aura plongé dans ces eaux noires et glacées avant de venir se réchauffer dans le sauna.


Après cette expérience incroyable, nous sommes tous retournés dans nos chalets respectifs, bien au chaud. Nous avons alors encore pu admirer des aurores boréales en cette deuxième nuit à Abisko même si celles-ci étaient bien moins nettes que la veille.


Le lendemain matin, nous avons fait nos bagages et avons encore passé une matinée à Abisko.


Nous avons passé la matinée à faire un trek le long d'un canyon gelé du parc national d'Abisko. Le paysage était encore une fois sublime, un peu différent de ce que nous avions vu précédemment avec notamment une très jolie cascade gelée.

De très belles cascades gelées !


Puis, nous avons décidé de nous rendre à nouveau au lac dans lequel je m'étais baigné la veille. De jour, la promenade était beaucoup plus agréable qu'en plein blizzard. Nous avons eu droit à un nouveau très beau paysage avec le lac qui de jour paraissait bien moins effrayant et glacial que de nuit.

De jour ce lac fait déjà beaucoup plus chaleureux !


Vint alors l'heure de reprendre la route pour retourner à Göteborg. Une partie du groupe, qui avait opté pour une activité complémentaire payante d'escalade de glace est venue nous retrouver et ensemble, nous sommes remontés dans le bus en route vers le sud.


Abisko fut vraiment une étape très intéressante, pleine d'expériences, avec l'observation des aurores boréales et le sauna en pleine nuit. Je recommande grandement d'y faire un tour. Les paysages y sont vraiment très beaux. Vraiment, je recommande !

À propos de l'auteur

Grand passionné de voyages et de parcs à thèmes, j'ai décidé de combiner mes deux passions dans mes divers trips à travers le monde entier. Accompagné de mes amis, j'aime beaucoup associer visite de parcs à thèmes, activités culturelles et naturelles au sein d'un même voyage. 

Recevez notre newsletter
  • Icône Instagram blanc